Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Une première victoire capitale pour le SLB

Ecrit par Martial Hespel

Vainqueur de 25 points à Lorgues, Saint-Laurent vient de débloquer son compteur en Nationale 3 au meilleur moment, avant une série qui peut déjà s'avérer capitale pour l'avenir.

Un soulagement immense du côté des basketteurs laurentins ! Après deux défaites consécutives pour débuter leur saison en Nationale 3, les garçons de Philippe Agostini affichent enfin un niveau et une intensité pour décrocher le succès, qui plus est à l’extérieur, à Lorgues, sur un score très large, 66 à 91. « Nous avons eu du mal à nous trouver offensivement lors des premières rencontres », explique le meneur Thomas Nahon. 


« Nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, des blessés, ce n’était pas simple. De plus, notre calendrier était difficile avec Grenoble et Chambéry, deux équipes qui jouent le haut de tableau. Contre Lorgues, nous étions tous concentrés sur les consignes collectives et défensives. Cela nous a permis d’avoir un jeu rapide, ce qui nous avait manqué en début de saison. Quelques runs offensifs nous ont permis de rester devant et de tenir le score. »


Le groupe retrouve ses plumes. L’inoxydable Dragan Alecu est de retour. Bien qu’il n’ait pas joué en terres varoises, le pivot était du déplacement et s’est même échauffé. Philippe Agostini n’a souhaité prendre aucun risque : bien lui en a pris. Jérôme Drozière quitte lui aussi l’infirmerie. S’il sera trop juste pour affronter Domène ce samedi, l’entraîneur compte sur lui à Menton le 8 octobre. 


Aucun temps mort donc et la réception des Isérois ce samedi avec pour le SLB l’obligation de s’imposer pour commencer à gommer les errances du passé. « Notre calendrier n’est pas simple. Domène est un promu qui réalise un très bon début de saison. Puis, on se déplace à Menton, invaincu, chez qui il est difficile de gagner et derrière on reçoit le Cannet-Rocheville, qui a également tout gagné et qui est armé pour la montée. » Autant dire que cette réception de Domène est d’une importance capitale pour rester au contact. 


La peur du 0 sur 3 étant envolée suite aux cris de victoire à Lorgues, il faut vite confirmer car les derbies maralpins à venir seront, sur le papier, en faveur des adversaires, mais Saint-Laurent n’a rien à perdre. Son calendrier de début de saison aurait pu difficilement être plus pentu. Chaque victoire contre les gros ne sera que bonus. A condition de s’imposer face aux adversaires directs pour déjà penser à un maintien le plus tôt possible. 

(Crédit photo : Juliette Benard)



Voir plus d'articles de la même catégorie