Par Sudeast Info
Basket : Menton fait le dos rond
Avec déjà deux victoires en Nationale 3, Menton est au rendez-vous du haut de tableau malgré une infirmerie qui n'est pas vide. Le groupe veut continuer de gagner du temps.
Handball : Le Cros déjà dos au mur ?
Présent en play-offs de PNM la saison dernière, le Cros-de-Cagnes cherchera à faire aussi bien cette année mais pour ça, il faut vite gagner.
Handball : Carros suspendu à une IRM
Dans le coup en PNM en ce début de saison mais toujours battu, Carros montré des signes positifs mais ne connait pas encore la gravité de la blessure de Kévin Millet.
Handball : Grasse enchaîne en Nationale 3
Avec un succès contre Corte, dans une salle acquise à sa cause, le Pays de Grasse ASPTT s'installe en haut de tableau.
Basket : Ben Mergui avec l’Étoile en PRF
Sur le banc cette saison de la Pré-Régionale Féminine de l'Eloite Saint-Barthélémy, Geoffrey Ben Mergui avance avec une ambition mesurée, dans un premier temps.
Hand : Cannes a une montagne à gravir
Mourad Bouya et Cannes-Mandelieu débutent leur saison PNM par une défaite. Logique. Le coach, conscient des difficultés, demande du temps pour gravir la pente.
Handball : Grasse se lance très bien
Premier match et première victoire en Nationale 3 pour Charloton sur le banc de Grasse. Une réussite qu'il faudra confirmer à domicile contre Corte.
Volley : Antibes veut une passeuse en PNF
Engagé en PNF cette saison avec un nouvel entraîneur, Mathieu Mas, Antibes soit se sortir d'un casse tête : combler le poste de passeuse et vite.
Basket : Quelles suites pour la coupe PACA ?

Les prochains matchs des coupes PACA, notamment le 3e tour pour les seniors masculins et le 2e tour pour les seniors féminines, se dérouleront le week-end du 22 et 23 octobre prochain. Le tirage au sort se tiendra le mardi 4 octobre.

Handball : Monaco ne manque pas ses débuts
Première victoire en Nationale 2 pour Monaco à Marseille. Ambitieux, Maxence Galas et ses équipiers lancent parfaitement leur saison.

Pourquoi crient-elles en frappant la balle ?

Ecrit par Eric Roux

Depuis les années 60, les joueurs et joueuses de tennis se permettent de pousser des grognements lorsqu’ils frappent dans la balle. Mais pourquoi ces cris ?

Depuis les années 60, les joueurs et joueuses de tennis se permettent de pousser des grognements lorsqu’ils frappent dans la balle. Au point même que certains adversaires de Monica Seles se sont plaints de ces cris lors et après les matches et que d’autres aimeraient que les règles de tennis imposent le silence. Mais pourquoi ces cris ? Eh bien, la science a apporté une réponse. Les joueurs crient pour frapper plus forts et pour déstabiliser l’adversaire. Tout d’abord, des chercheurs du Texas ont apporté une partie de réponse. Ils ont montré que crier au moment de taper dans la balle permettait de frapper entre 6,4 et 9,6 % plus fort  au service. Une autre étude montre que la force des coups classiques augmenterait d’environ 4 % sans que le cri ait une incidence physique. Pour la mécanique, un psychologue du sport, Victor Thomson précise : « la force d’expiration concomitante à la contraction des muscles abdominaux donne plus de puissance au moment de la frappe ». Mais d’autres scientifiques  ont pris le problème autrement. Ils ont étudié les conséquences des cris sur l’adversaire. Et ils ont eu du nez. Selon des chercheurs Canadiens, les cris ralentiraient les réactions  des joueurs adverses de 33 millisecondes  et cela influerait d’ailleurs sur les erreurs de décision et d’anticipation de trajectoire. Donc, en grossissant un peu le trait, on peut dire que crier c’est un peu tricher. C’est d’ailleurs ce que certains clans de joueurs essayent de démontrer. Pour l’anecdote, la BBC avait mis en place un compteur de décibels. Et les grands gagnants du concours sont des femmes. Beaucoup pensaient d’ailleurs que Maria Sharapova gagnait haut la main avec ses 101 décibels. Eh bien non, elle a été détrônée par Victoria Azarenka et ses 105 décibels.



Voir plus d'articles de la même catégorie