Par Sudeast Info
Basket : Menton fait le dos rond
Avec déjà deux victoires en Nationale 3, Menton est au rendez-vous du haut de tableau malgré une infirmerie qui n'est pas vide. Le groupe veut continuer de gagner du temps.
Handball : Le Cros déjà dos au mur ?
Présent en play-offs de PNM la saison dernière, le Cros-de-Cagnes cherchera à faire aussi bien cette année mais pour ça, il faut vite gagner.
Handball : Carros suspendu à une IRM
Dans le coup en PNM en ce début de saison mais toujours battu, Carros montré des signes positifs mais ne connait pas encore la gravité de la blessure de Kévin Millet.
Handball : Grasse enchaîne en Nationale 3
Avec un succès contre Corte, dans une salle acquise à sa cause, le Pays de Grasse ASPTT s'installe en haut de tableau.
Basket : Ben Mergui avec l’Étoile en PRF
Sur le banc cette saison de la Pré-Régionale Féminine de l'Eloite Saint-Barthélémy, Geoffrey Ben Mergui avance avec une ambition mesurée, dans un premier temps.
Hand : Cannes a une montagne à gravir
Mourad Bouya et Cannes-Mandelieu débutent leur saison PNM par une défaite. Logique. Le coach, conscient des difficultés, demande du temps pour gravir la pente.
Handball : Grasse se lance très bien
Premier match et première victoire en Nationale 3 pour Charloton sur le banc de Grasse. Une réussite qu'il faudra confirmer à domicile contre Corte.
Volley : Antibes veut une passeuse en PNF
Engagé en PNF cette saison avec un nouvel entraîneur, Mathieu Mas, Antibes soit se sortir d'un casse tête : combler le poste de passeuse et vite.
Basket : Quelles suites pour la coupe PACA ?

Les prochains matchs des coupes PACA, notamment le 3e tour pour les seniors masculins et le 2e tour pour les seniors féminines, se dérouleront le week-end du 22 et 23 octobre prochain. Le tirage au sort se tiendra le mardi 4 octobre.

Handball : Monaco ne manque pas ses débuts
Première victoire en Nationale 2 pour Monaco à Marseille. Ambitieux, Maxence Galas et ses équipiers lancent parfaitement leur saison.

« Djoko » en quête de reconnaissance

Ecrit par Eric Roux

"Djoko" en quête de reconnaissance

En termes de popularité et de charisme, le champion serbe est loin de défier ses deux grands rivaux, Federer et Nadal, un peu comme s’il ne parvenait pas – malgré sa domination actuelle – à asseoir sa légitimité en haut de l’affiche. Voilà près de vingt ans que le grand public vibre au rythme des exploits du Suisse et de l’Espagnol, unis dans les coeurs comme les cordes d’une raquette. Les deux hommes ont, avec des styles très différents, écrit quelques-unes des plus belles pages de l’histoire du tennis. Et, bizarrement, Djoko n’a jamais vraiment trouvé sa place. Nul ne conteste, bien sûr, son talent, son registre technique, sa stupéfiante force mentale. Mais, quelque part, il est toujours obligé de jouer le rôle du mauvais du film. Les uns le trouvent arrogant, les autres s’interrogent sur ses méthodes de préparation. Chacun de ses gestes semble suspicieux, comme lorsqu’à la dérive il quitte le court après un avoir perdu un set et qu’il revient tout guilleret quelques minutes plus tard. On se souvient qu’il avait même été sifflé par le public anglais lors de sa dernière victoire à Wimbledon face à Federer. Dur, dur. Plein d’humour et polyglotte, Djokovic fait tout pourtant pour conquérir les faveurs du public.



Voir plus d'articles de la même catégorie