Par Sudeast Info
Handball : En N2M, les derbies maralpin attendront

La Poule 8 de N2M reprendra les 11 et 12 septembre. BTP Nice recevra Guilherand Granges, Monaco accueillera Saint-Raphaël et en terre niçoise, le Cavigal Nice verra arriver Chateauneuf. Il faudra attendre la sixième journée pour qu’un derby ait lieu : Monaco ira Pasteur, affronter le Cavi.

Basket : Viale entre préparation et incompréhension
L'entraîneur de la PNF du Cavigal Nice connaît son adversaire pour la coupe PACA, mais la date le surprend.
Volley : VBSL repart en RM avec Frager
Christophe Frager, entraînera à la rentrée en Régionale Masculine Laurentine, qui sera la réserve de la Nationale 3 de Pascal Drouot.
Volley : Retour en PNF pour le Cannet
Volontairement, le Cannet-Rocheville a choisi de ne pas faire repartir son équipe n°3 senior en Nationale 3, mais en Pré-Nationale. Explications.
Handball : Ondono veut se relancer
La jeune pivot fait son retour à Antibes, en Nationale 2, après une saison difficile mais enrichissante en D2F.
Handball : OGC Nice en amical le 6 août

L’OGC Nice Handball, qui évolue en Ligue Butagaz Énergie, la première division féminine, débutera sa campagne de matchs amicaux le 6 août prochain, à domicile, contre son homologue de l’élite, Plan-de-Cuques.

Basket : La reprise dans moins de deux mois

C’est une indiscrétion www.magsport06.fr, les championnats Pré-Nationale Masculin et Régionale 2 Masculin vont reprendre le week-end du 18 et 19 septembre. Le reste des divisions régionales devraient débuter une semaine plus tard.

Volley : Des retrouvailles d’entrée de jeu

Dès la première journée, le 3 octobre, aura lieu un derby entre Cannes et le Cannet. « Les équipes vont être renouvelées mais les derbies contre Cannes ont toujours un saveur particulière », confie à www.magsport06.fr Rayna Minkova, la coach cannetanne.

Basket : Grasse amoindri mais compétitif
Entre ses seniors et ses U18 PACA, Jérémie Bonelli ne va pas s'ennuyer à Grasse.
Volley : La R2F d’Antibes recherche une centrale
L'entraîneur de la R2F antiboise cherche à compléter un effectif qui sera à l'image d'un double capitanat.

Le seigneur des anneaux antibois Ait-Saïd, porte drapeau à Tokyo

Ecrit par Eric Roux

Le gymnaste antibois a été désigné suite à un vote des fédérations

La judokate Clarisse Agbegnenou et le gymnaste « antibois » Samir Ait-Saïd seront les porte drapeaux de la France lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo, le 23 juillet, et prendront symboliquement la tête d’une délégation de 212 hommes et 166 femmes.
C’est la première fois que deux athlètes se partagent cet honneur, au nom de la parité. Agbegnenou est l’une des favorites pour la médaille d’or en moins de 63 kilos. Ait-Saïd vise le podium. Le seigneur tricolore des anneaux, médaillé de bronze aux Mondiaux 2019, évoquait de la fierté, du plaisir et de l’honneur. Mais le natif de Champigny-sur-Marne, où il avait commencé la gym avant de rejoindre le centre d’Antibes, parlait aussi de « pseudo revanche ». Personne n’a oublié, et encore moins les athlètes, sa terrible blessure au cheval aux JO de Rio. Une chute qui le privait de la finale des anneaux, sa spécialité pour laquelle il s’était qualifié.
Les élus ont été choisis parmi 11 candidats. Chez les hommes, il s’agissait du nageur Florent Manaudou, du perchiste Renaud Lavillenie, et de Maxime Beaumont, champion de canoë en ligne. Le cavalier de concours complet Astier Nicolas a dû retirer sa candidature puisqu’il n’est pas sélectionné pour les Jeux.
Côté femmes, la vice-championne olympique du disque à Rio Mélina Robert-Michon, la surfeuse Johanne Defay, la basketteuse Sandrine Gruda, la boxeuse Maïva Hamadouche, la joueuse de tennis Kristina Mladenovic et Charline Picon, championne olympique en titre étaient sur les rangs.
L’équipe de France paralympique a appris aussi le nom de ses deux porte-drapeaux, choisis par un vote du public. Il s’agit de Stéphane Houdet (tennis fauteuil), et de Sandrine Martinet (parajudo).



Voir plus d'articles de la même catégorie