Par Sudeast Info
Basket : Vence et Cerutti veulent la PNM
Jean-Luc Cerutti sera toujours la saison prochaine l'entraîneur de la R2M de Vence avec un objectif clair, net et précis.
Volley : Double montée pour l’ESVL
De la Régionale à la PNF, de la Départementale à la Régionale, les deux équipes seniors féminines de l'ESVL accèdent à l'étage supérieur, une révolution à stabiliser.
Basket : Jouandon, retrouve la N2F
L'AS Monaco va retrouver la N2F la saison prochaine. Championne de sa Poule A de N3F, l'équipe de Christelle Jouandon doit maintenant réussir son retour.
Basket : Viale reste au Cavigal
Il poursuit l'aventure, Sébastien Viale nous a confirmé sa présence renouvelée sur le banc de la PNF du Cavigal Nice.
Volley : Mandelieu monte en N3F
Mandelieu jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Invaincu, l'effectif Mandolocien n'a jamais tremblé et se tourne vers l'avenir avec ambition.
Basket : Agostini reste au SLB
Philippe Agostini a confirmé à notre média qu'il sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M du Stade Laurentin Basket.
Volley : Donzion continue l’aventure
En poste depuis 2012, Jean-Christophe Donzion n'est pas prêt de rendre son tablier : il sera toujours à la rentrée de septembre 2022 sur le banc de la N3M du MLNVB.
Volley : Antibes grille encore un joker
Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.
Volley : Mandelieu se relance
Vainqueur pour la première fois depuis le 4 décembre, Mandelieu profite enfin d'un calendrier plus clément pour se relancer. A confirmer ce week-end contre Cagnes en N3M.
Basket : Du SLB aux Restos
Ce samedi soir, Saint-Laurent du Var reçoit Cagnes-sur-Mer en N3M, à cette occasion le club soutient les Restos du Coeur. Explications.

Le seigneur des anneaux antibois Ait-Saïd, porte drapeau à Tokyo

Ecrit par Eric Roux

Le gymnaste antibois a été désigné suite à un vote des fédérations

La judokate Clarisse Agbegnenou et le gymnaste « antibois » Samir Ait-Saïd seront les porte drapeaux de la France lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo, le 23 juillet, et prendront symboliquement la tête d’une délégation de 212 hommes et 166 femmes.
C’est la première fois que deux athlètes se partagent cet honneur, au nom de la parité. Agbegnenou est l’une des favorites pour la médaille d’or en moins de 63 kilos. Ait-Saïd vise le podium. Le seigneur tricolore des anneaux, médaillé de bronze aux Mondiaux 2019, évoquait de la fierté, du plaisir et de l’honneur. Mais le natif de Champigny-sur-Marne, où il avait commencé la gym avant de rejoindre le centre d’Antibes, parlait aussi de « pseudo revanche ». Personne n’a oublié, et encore moins les athlètes, sa terrible blessure au cheval aux JO de Rio. Une chute qui le privait de la finale des anneaux, sa spécialité pour laquelle il s’était qualifié.
Les élus ont été choisis parmi 11 candidats. Chez les hommes, il s’agissait du nageur Florent Manaudou, du perchiste Renaud Lavillenie, et de Maxime Beaumont, champion de canoë en ligne. Le cavalier de concours complet Astier Nicolas a dû retirer sa candidature puisqu’il n’est pas sélectionné pour les Jeux.
Côté femmes, la vice-championne olympique du disque à Rio Mélina Robert-Michon, la surfeuse Johanne Defay, la basketteuse Sandrine Gruda, la boxeuse Maïva Hamadouche, la joueuse de tennis Kristina Mladenovic et Charline Picon, championne olympique en titre étaient sur les rangs.
L’équipe de France paralympique a appris aussi le nom de ses deux porte-drapeaux, choisis par un vote du public. Il s’agit de Stéphane Houdet (tennis fauteuil), et de Sandrine Martinet (parajudo).



Voir plus d'articles de la même catégorie