Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le roc d’Azur en tandem

Ecrit par Eric Roux

Reportée l’an dernier suite à la crise sanitaire, la 37e édition du Roc d’Azur, plus grand événement VTT au monde, aura lieu du 6 au 10 octobre 2021, à Fréjus

Le plus important rassemblement de VTT au monde se tient chaque année à Fréjus, c’est le Roc d’Azur. On retrouve ainsi dans le massif des Maures 100 000 visiteurs, 20 000 participants pour plusieurs types de courses, de l’élite aux amateurs. Il existe même une course en tandem. En 2019, 300 tandems étaient au départ de ce circuit de 40 kilomètres. On démarre sur herbe, sur du plat, histoire d’écrémer un peu le peloton avant d’aborder le terrain rocailleux, une succession de montées, raides, de descentes techniques avec des cailloux, des virages. Il arrive souvent que le stocker, celui qui est derrière, doive sauter pour pousser le tandem avant de remonter le plus vite possible. Et le plus intense, c’est peut-être la fin, avec le chemin des Douaniers, en bord de mer, et sa série d’escaliers. Là, pas le choix, il faut descendre de selle avant d’aborder la plage en roulant dans le sable, courir, alors que l’on commence à être vraiment exténué raconte l’un des concurrents, Frédéric Masselis : « Souvent, c’est le manque de lucidité qui fait la différence sur cette partie-là. Après, c’est très usant pour celui de derrière qui passe son temps à pédaler et à courir. C’est presqu’un duathlon pour celui qui est à l’arrière du tandem. Puis, devant, il a autant mal aux bras qu’aux jambes. Car il faut le tenir le tandem. Car il y a quand même deux personnes à tenir. Le tandem est un peu plus. Donc, à la fin de cette course, on est vraiment usés. » Usé mais pas lassé puisqu’il recommence chaque année. Finalement, la clé pour réussir ce type de course est la communication. Il s’agit de se transmettre les infos très vite et très précisément. Celui qui est derrière ne voit pas forcément tout ce qui se passe sur la route. Il faut une énorme confiance, formé un véritable binôme, faire, par exemple, attention au poids du corps de l’autre pour éviter tout déséquilibre, pour se synchroniser… pour espérer rencontrer cette course de plus de deux heures.



Voir plus d'articles de la même catégorie