Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Une question d’alchimie

Ecrit par Martial Hespel

Battu d'entrée du championnat N3M, Saint-Laurent a été rattrapé par son contexte chaotique, mais son entraîneur reste optimiste.

Un déplacement à Saint-Priest n’avait rien de confortable pour la Nationale 3 du Stade Laurentin Basket. Avec un nouvel entraîneur, Philippe Agostini, qui a dû, tant bien que mal, gérer un tsunami au sein du collectif – il ne reste plus que quatre joueurs de la saison passée – le SLB s’est incliné en ouverture du championnat, 101 à 69. Trente deux points de retard à retrouver en deux moments stratégiques. 


« On a pris d’entrée de match le bouillon avec un 0-15 au bout de trois minutes. Rebelote au début du troisième quatre temps avec un nouveau 0-15. Je vous laisse le soin de faire les calculs. On fait quasiment jeu égal pendant plus des trois quarts du match. » Dix heures de route, des bouchons, des accidents et seulement huit hommes dans le bus, rien ne fût simple d’entrée pour les Laurentins. Peu de rotations et des jambes très lourdes. « C’est une équipe largement supérieure à nous qui annonce la montée avec un effectif digne de la Nationale 2. Très bien coachée, elle possède un collectif déjà très avancé, à l’inverse de nous. On a du retard, on le sait, l’effectif est court, on le sait aussi. Nous allons devoir beaucoup travailler pour compter sur une meilleure stabilité collective. »


Philippe Agostini tente de relativiser. Il sait qu’à la vue du contexte, il part de loin. Il a également facilement constaté sur d’autres formations ont montré de grosses lacunes lors de cette première journée. Alors, perdre lourdement, à l’extérieur, chez un prétendant à la montée, n’a rien d’alarmant, même si la déception était bien entendu présente. 
« Il vaut mieux ça sur ce match plutôt que subir ce type de revers contre une équipe prenable. On a une grosse marge de progression car très peu de vécu ensemble. Je suis optimiste pour la suite. Même si l’alchimie peut venir tard, elle viendra. Il faudra de même mieux gérer nos temps faibles et ne pas subir sans réaction. » 

Coup d’envoi de la deuxième journée ce samedi à 20h contre Meyzieu à André Carton. Une formation qui a aussi perdu son premier round.



Voir plus d'articles de la même catégorie