Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Un choix personnel et professionnel »

Ecrit par Martial Hespel

Sébastien Coanus a décidé de ne pas rempiler sur le banc de la future Pré-Nationale de Cagnes-sur-Mer. Il nous explique son choix.


Sébastien Coanus ne reposera pas ses valises sur le banc de la Pré-Nationale Masculine de Cagnes-sur-Mer, reléguée de Nationale 3 : sauf repêchage de dernière minute. Celui qui était adjoint de Pierre de Marchi en début de saison, a été propulsé n°1 à la suite au départ de ce dernier, début décembre.

« Je ne continue pas. Je suis responsable d’un entrepôt pharmaceutique, j’ai une équipe à gérer aussi et en plus de mon rôle de coach des U17 PACA, avec qui je suis allé jusqu’en demi-finale Régionale, je ne peux plus tenir ce rythme. Des entraînements chaque soir et régulièrement de très lointains déplacements », explique t-il à www.magsport06.fr. « J’étais même aux côtés de Manu Fontaine, l’entraîneur de la Régionale 2, pour la phase finale et leur titre PACA, c’était important pour moi de les suivre. »

Encore à l’entraînement au moment de notre échange téléphonique, l’entraîneur concède ne pas encore pouvoir tirer un bilan de cette expérience en Nationale 3. « C’est trop tôt. J’ai besoin de complètement couper et de me poser. Je dois me régénérer, me poser les bonnes questions, comprendre ce que j’ai aimé, ce que j’ai moins aimé et pourquoi. »

Le formateur continuera la saison prochaine aux côtés des U17, avec une génération de U15 qui monte très intéressante. « La formation, c’est mon kiff, ce que j’aime. Passer une année complète à leurs côtés va me faire du bien. » La fin des entraînements est prévue pour dans un mois.



Voir plus d'articles de la même catégorie