Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Séméria sur le banc de Grasse

Ecrit par Martial Hespel

Nouvel entraîneur de la Pré-Nationale de Grasse, Alan Séméria sait que le travail qui l'attend est important. Le groupe grassois a considérablement évolulé par rapport à celui qui a réussi une saison presque parfaite l'année dernière.

Après un an sans banc, volontairement, après son départ de la Nationale 3 de Saint-Laurent du Var au terme de la saison 2021-2022, Alan Séméria est de retour aux affaires.

Suite au départ de Joseph Galas qui récupère deux Pré-Nationale, celle du Cannet-Rocheville chez les garçons et de Mandelieu chez les féminines, le voici sur le banc de Grasse. Une équipe au parcours atypique. Après une progression fulgurante aux alentours des années 2015 avec deux montées successives avec à sa tête Ghislain Fouillen, Grasse s’est stabilisé à ce niveau et a franchi sans frémir l’obstacle du Covid. Puis, la saison dernière, avec Galas à sa tête, l’USG a survolé son championnat, sans réussir à mettre la balle au fond en play-offs et loupant la montée en Nationale 3.

« C’est une situation assez atypique puisqu’après une saison aboutie du point de vue des résultats, cinq joueurs et le coach ne sont plus présents. Personnellement, après une année en retrait, je cherchais à coacher des séniors dans un contexte favorable », confie Alan Séméria à www.magsport06.fr. Pour compenser, des recrues de l’extérieur pour combler poste pour poste les départs, mais aussi les jeunes du club.

« Quatre U20 font désormais partie du groupe. Les joueurs sont très assidus et engagés dans notre développement. C’est un réel plaisir de travailler ensemble. Dans les prochains jours, on sera davantage orientés vers notre premier adversaire, Beaulieu-sur-Mer. Ce sera un révélateur de notre niveau en ce début de saison. Ils ont réalisé un recrutement impressionnant dans les échelons supérieurs et sont vraisemblablement les favoris pour la montée. Ce sera très intéressant. » Mais le BAC n’est pas le seul à afficher vouloir monter. Si Grasse débute par eux lors de la première journée, la dernière journée de l’année civile 2022 se fera contre… le GSEM Nice, l’autre grand prétendant à l’accession.

« Je n’ai qu’une très faible visibilité sur ce championnat, seulement quelques infos rapportées. Il semblerait que quatre équipes de notre Poule jouent ouvertement la montée en NM3. Et notre calendrier de début de saison sera à la hauteur de ce niveau, ce qui est un paramètre important de notre préparation. Nous sommes dans un processus de construction d’équipe, on apprend à se connaître entre joueurs, entre joueurs et coach. Notre priorité, à ce stade de la saison, reste de développer notre cohésion sur et en dehors du terrain. » Première journée le 24 septembre.



Voir plus d'articles de la même catégorie