Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Pereire, non conservé à Menton, rejoint le CCAB

Ecrit par Martial Hespel

Non conservé à Menton, Nicolas Pereire devrait toujours porter un maillot en Nationale 3 la saison à venir, au CCAB, mais dans un contexte différent pour la suite de sa carrière.

Nicolas Pereire n’a pas été conservé par Mickael Lake en N3M à Menton. Pourtant troisième meilleur scoreur de l’équipe avec une moyenne 12.42 points pour 19 matchs joués, il portera la saison prochaine les couleurs du Cannet-Rocheville.


« Mon départ du club n’est pas de mon initiative. J’étais prêt à continuer avec ces mecs que j’adore. Le coach en a décidé autrement, il a pensé que je n’accepterai pas de jouer moins et il a fait venir un joueur à mon poste. C’est comme ça. Je n’étais pas marié au MBC, je préfère rester sur le positif puis passer à la suite »
, explique le tout jeune papa à www.magsport06.fr. Le Poste 3 de formation sera donc resté trois saisons à Menton, même si la seconde, en raison du Covid, n’a quasiment pas existé : cinq matchs joués.


Pour 2021-2022, la frustration fût trop souvent de mise du côté du Careï. Sur le podium, à la troisième place finale, le rendement n’a jamais été optimal. « Nous avons eu beaucoup de joueurs blessés à des moments différents. Rémi Martinez, meneur, s’est fait les croisés avant même le début de saison. Puis, par alternance, Lefevre, Hoffmann, Tata et moi-même avons tous connu des blessures. Plusieurs fois, après une défaite, nous savions qu’au complet le match n’aurait pas été le même. Personnellement, je retiens le positif d’avoir pu évoluer à un autre poste, à la mène, j’ai bien aimé organiser le jeu et connaître un nouveau challenge. »


En trois saisons, Pereire aura tout connu à Menton. L’arrêt du championnat mi-mars 2020 avec l’arrivée du Covid. La suite qui fût chaotique et une reprise cette année avec enfin une saison complète. « Je ne retiens que des amis ici. On a vécu des moments durs mais aussi tellement cool. Sur et en dehors du terrain on s’est toujours bien entendu. Je remercie les dirigeants, avec qui j’ai toujours eu de bons rapports. Ils ont été géniaux au moment de la naissance de mon fils. »


C’est donc une nouvelle vie qui commence pour le néo-cannetan. Un nouveau club, un nouveau challenge, normalement toujours en Nationale 3 même si le Président Yves Crespin a confirmé à www.magsport06.fr que l’espoir, bien que très minime d’être repêché en Nationale 2, était toujours d’actualité, les contrôles de gestion de la FFBB étant toujours en cours.


Il arrive au CCAB en tant que quatrième muté, sachant en conscience que son temps de jeu sera réduit. « J’ai signé malgré tout. C’était pour moi le meilleur choix. Même si je ne joue pas je veux m’entraîner avec la meilleure équipe pour continuer de progresser et surtout rester en forme et si une porte s’ouvre, je serai là pour tenir mon rang et être dispo pour le collectif. Sur le terrain et à la maison c’est une nouvelle saison qui s’ouvre. Avec ma compagne, nous en avons discuté avant de signer ma mutation, je continuerai de jouer. »

Rappelons que le Cannet-Rocheville a construit un effectif, si sa relégation en Nationale 3 est confirmée, taillé pour remonter immédiatement en quatrième division. 

(Crédit photo : Miko Missana)



Voir plus d'articles de la même catégorie