Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« On ne jouera pas Sète chaque week-end »

Ecrit par Martial Hespel

Battu en ouverture du championnat N3M, Saint-Laurent du Var est rentré de Sète avec une certaine sérénité. Conscient qu'il faudra vite prendre des points, Pascal Drouot a été rassuré par le contenu.

Sauvé en fin de saison dernière malgré une place de premier relégable, la N3M est repartie au combat ce week-end dans un très long championnat à douze qui s’annonce, jusqu’au 7 mai prochain avec 22 journées à disputer. Le calendrier a réservé pour commencer le plus lointain déplacement, l’un des plus difficiles aussi, à Sète. « Dans un sens, c’est une bonne chose, au moins, on en est débarrassé pour le reste de la saison », expliquait, philosophe, Pascal Drouot il y a quelques semaines à la découverte du calendrier. 


L’entraîneur n’a pas été déçu. En effet, il est tombé sur une formation très solide, jeune, une équipe n°3, pépinière, derrière la Ligue A et le centre de formation. Malgré tout, le VBSL a rendu une copie propre et au delà de la défaite en 4 sets, qui fait que tout le monde est remonté dans le bus avec zéro point, l’entraîneur se satisfait de son dimanche. « Mon rôle d’entraîneur est de regarder avant toute chose le contenu et ensuite, on s’attarde sur le résultat et justement, malgré cette défaite, ce que m’ont proposé les joueurs répond à ce que j’attendais. Il est vrai que débuter la saison là-bas, ce n’était pas l’idéal, mais finalement, mon équipe a répondu présente. »


Un contenu qui est le reflet, comme souvent, de ce qui a été vécu en préparation : du positif. « Nous avons vécu une bonne préparation avec dans l’ensemble des gars investis et sérieux, qui ne sont pas arrivés hors de forme et qui ont vite pris leurs marques. Ils se sont bien entraînés dans une belle atmosphère. C’est porteur. Nous avons réalisé deux matchs amicaux : un premier contre Grasse qui s’est bien passé et un second, face à Cagnes-sur-Mer, quarante-huit heures avant notre déplacement à Sète. Nous n’étions pas au complet mais le contenu annonçait du positif pour notre entrée en championnat et cela s’est confirmé. » 


C’est donc un entraîneur qui se veut résolument positif pour la suite, bien qu’il sache pertinemment qu’un match similaire, cette fois à domicile, l’attend contre Cannes ce week-end, formation du même statut que Sète. Toutefois, avec l’enchaînement des matchs, des entraînements et du sérieux, le VBSL pourrait aller loin cette saison. A une condition : reproduire ce qui a été vu à Sète. 


« On pouvait redouter ce match contre une belle équipe, jeune. Mais nous n’avons pas du tout à rougir de la qualité proposée. C’était vraiment un match solide et on ne jouera pas Sète chaque week-end. Si on reproduit cela régulièrement, nous pouvons être confiant. Il ne nous a pas manqué grand-chose pour revenir avec au moins un point de ce premier déplacement. Je souligne en plus, que comme contre Cagnes-sur-Mer, nous n’étions pas au complet avec les absences d’un passeur et de deux réceptionneurs / attaquants. Si les joueurs répètent cette performance régulièrement, il y a moyen de s’amuser chaque week-end. 

« Mais évidemment, il faudra débloquer le compteur et décrocher des points. Mais la manière devra être identique, notamment sur le match à venir contre Cannes ! Nous allons vite savoir désormais à l’entraînement si les garçons sont dans la même lignée ou si nous étions en surrégime, si les planètes étaient toutes alignées, ou si réellement nous sommes capables de reproduire cette prestation régulièrement. Nous avons les moyens d’embêter pas mal d’équipes de prendre des points. »



Voir plus d'articles de la même catégorie