Par Sudeast Info
Handball : Rion sur le banc du HBMMS
Se mettant en retrait du banc de la PNM du HBMMS, Jérôme Oliva voit Fabrice Rion, un ancien de la maison, le remplacer pour conduire le groupe au maintien.
Handball : le 06 dans le dur
Si Villeneuve-Loubet tire son épingle du jeu à Monaco, globalement le début de saison de la Nationale 2 n'est pas brillant pour les Maralpins. Est-ce surprenant ?
Volley : Cagnes annonce son « Big Game »
Ce samedi soir, l'USC jouera en Nationale 2 un match très important à plus d'un titre. L'occasion à domicile de prendre des points pour ne pas douter.
Handball : Carros, l’art de la patience
Avec seulement trois matchs joués jusque-là, la PNF de Carros patiente avant de réellement lancer sa saison pour lorgner sur un retour en Nationale 3.
Handball : Nice dans le top 5 de N1F
Cinquième de N1F, la réserve de l'OGC Nice dispute samedi un match important avant une trêve de cinq semaines. Il faut rebondir à domicile après la perte du derby au début du mois.
Basket : Durand et le CCAB à un tournant
Match de coupe PACA à venir face à une Nationale 2 et match au sommet contre Grenoble à venir en championnat, le CCAB va être fixé un peu plus sur ses objectifs.
Volley : Villeneuve vite dans le bain
Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.
Handball : Moment charnière pour le BTP
Avec quatre victoires en quatre journées, la N2F du BTP Nice a réussi son début de saison mais deux déplacements capitaux se profilent pour affiner l'objectif.
Basket : Grasse, c’est solide
Vainqueur de ses deux premières journées de PRF, Grasse a déjà envoyé un signal au championnat mais attention la pente va se durcir avec un déplacement à Vence.
Basket : Golfe remet son titre en jeu
Champion de Pré-Régionale, Golfe-Juan n'a pas souhaité monter en Régionale 3. L'équipe de Steven Le Lay remet avec plaisir son titre en jeu.

Menton, un exploit avec ou sans lendemain ?

Ecrit par Martial Hespel

En faisant tomber le leader, Menton s'est prouvée qu'elle était capable de voir haut en Nationale 3, à condition de trouver une stabilité nécessaire pour fructifier cet exploit.

Désespérément à la recherche de stabilité, Menton et son entraîneur Mickael Lake (Photo), viennent de frapper un grand coup en Nationale 3 à l’occasion de la dixième journée en faisant tomber, pour la première fois, le leader. Aurions-nous misé un billet sur ce résultat qui s’est soldé au terme de deux prolongations ? Peut-être pas. Mais chacun, depuis plusieurs semaines, a pu observer que la marge de manœuvre du Cannet-Rocheville se réduisait.

Fair-play, Malik Hoffmann, joueur majeur du MBC, concède que son équipe a parfaitement exploité les difficultés adverses lors de ce derby. « On les sentait de plus en plus accroché par beaucoup d’équipes : scouting, fatigue généralisée, absences etc… Leur coach a du coup, notamment, aligné un ami, qui était chez nous encore l’année dernière, Nicolas Pereire« , explique Malik Hoffmann à www.magsport06.fr. « De notre côté, nous étions inconstants. Rémi Martinez est blessé depuis le dernier match amical. C’est tout aussi difficile pour David Mosca. Pour ce qui est de Troy Grant, il n’a toujours pas son visa, nous espérons que la situation se débloque en décembre. C’est un contexte qui a redistribué les cartes, nous mettant peut-être sur une égalité de galères d’effectif au moment du coup d’envoi. »

Menton souhaitait aussi se racheter et la venue du leader n’a fait que décupler les forces. « On sortait de plusieurs semaines décevantes. On a su gagner à Chambéry, alors invaincu à domicile à ce moment-là. Par contre, derrière, on perd à Vaulx-en-Velin alors qu’on a deux possessions pour leur voler le match alors qu’on est revenu de nul part avec environ 14 points de retard durant le dernier quart temps. Nous avions la volonté de nous sacrifier malgré la situation complexe pour prouver notre valeur et puis pour rendre au club qui a mis en place une animation sympathique et enfin au public qui est venu remplir la salle pour la présentation de nos U11 et U13. » Et c’est un match fou auquel a pu assister le public. Si Menton va prendre un meilleur départ, le CCAB va réaliser un deuxième quart-temps de gala, le score passant de 24-19 à 30-46. Faîtes les comptes.

Pourtant, c’est bien au terme de deux prolongations que les locaux vont s’imposer. « C’est notre caractère qui nous a aidé à inverser la tendance installée lors de deux quart temps. Le public nous a poussés et a commencé à croire. Hugo Tata notre meneur a forcé la prolongation et malgré une fin de match hachée par les fautes, personne n’a lâché. Les huit joueurs ont tous contribué à cette victoire bien qu’on finisse à quatre sur les dernières possessions. La rotation du côté du Cannet était aussi très limitée et cela s’est senti en fin de match. Nous en avons pleinement profité. Tous nos joueurs de banc sont pleinement impliqués. On est capable du meilleur comme du pire et souvent on aime se transcender dans les difficultés, surtout à domicile. »

Le championnat s’enflamme. Le Cannet-Rocheville a donc perdu. Grenoble est tout autant à la peine en ce moment et Chambéry s’écroule. Monaco (5 victoires de suite) et Saint-Laurent du Var (4 victoires de suite) réalisent une folle remontée. Menton doit encore se stabiliser mais a clairement une vraie marge de progression. Pour ce qui est de la montée en Nationale 2, Hoffmann tempère. « Je ne pense pas que le CCAB perdra souvent. Ça reste une équipe bien structurée qui joue bien au basket avec à la baguette des arrières d’expérience pour ce niveau et des intérieurs hors norme aussi pour ce championnat. En revanche, pour la course aux meilleurs deuxièmes des dix Poules qui permettent aussi de monter, cette victoire nous laisse encore de l’espoir. »


Le 3 décembre, dans la salle de Terres Froides Basket, Menton jouera gros en confirmant ou non cet exploit.



Voir plus d'articles de la même catégorie