Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Menton face à un gros test à Grenoble

Ecrit par Martial Hespel

Vainqueur de ses trois premières journées, Menton est au rendez-vous et gagne du temps avant de retrouver un effectif complet. Un premier tournant approche ce samedi à Grenoble.

Un blessé, un garçon toujours dans l’attente de la validation de son visa et un troisième amoindri mais qui tient sa place malgré tout en match. La situation de la Nationale 3 de Menton n’a rien de simple. En l’absence de deux meneurs, Hugo Tata rempli son rôle et les ailiers tournent aussi à des postes qui ne font pas forcément partie de leurs prédilections et les jeunes, en bout de banc, prennent de plus en plus de place. Et jusqu’à présent, ça fonctionne. Trois matchs, trois victoires pour les équipiers de Malik Hoffmann toujours aussi efficace, 23 points lors du dernier succès 80 à 59 au Careï face à Lyon. 


« On a affronté un adversaire moins polyvalent que d’autres adversaires plus dangereux que l’on va bientôt affronter. Mais on s’en méfie beaucoup car ils perdaient en début de saison de peu de choses, une équipe combative », explique Hoffmann à www.magsport06.fr. « Nous avons réussi à sceller la victoire malgré quelques approximations qui sont légitimes à la vue de notre situation avec l’absence de nos créateurs titulaires. Mais on monte en régime et en confiance. Désormais, nous avons hâte d’en découdre contre des adversaires de haut de tableau comme Grenoble chez qui on se rend ce samedi. Certes, on ne s’y rend pas dans les meilleures dispositions mais confiant de ce que l’on peut produire et de notre solidarité. »


Hoffmann narre que le collectif est en train de se créer, les repères se trouvent ou plutôt, se retrouve petit à petit, car par rapport à la machine qui volait en préparation, les absences ont tout bousculé. Rappelons que Troy Grant, recrue de l’été, dans l’attente de validation de son visa par la préfecture, a pu à l’époque disputer les matchs de préparation, sans suite jusqu’à présent. 


« On reste serein et combatif. De plus, la légitimité de notre entraîneur et l’enchaînement des victoires font que les séances d’entraînements se passent très bien. Humainement, nous avons un super groupe. Sur le terrain, le travail de fond entrepris depuis les années Covid est en train de payer. Mais, pour l’instant, on gagne. Nous verrons dans la difficulté si la mayonnaise est toujours aussi bonne. Pendant certaines rencontres, des équipes sont revenues sur nos talons mais nous avons su faire preuve de solidarité pour gagner. Désormais, c’est Grenoble, chez eux, ça sera une autre paire de manches, mais l’entraîneur fait son maximum pour composer et tirer le meilleur de ses joueurs. »



Voir plus d'articles de la même catégorie