Par Sudeast Info
Handball : Carros, un trouble-fête ?
La N3F de Carros a remporté d'une belle manière sa première journée et compte confirmer pour vite se mettre à l'abris.
Handball : Cannes, plus qu’un outsider ?
Vainqueur solide de Villeneuve-Loubet en Pré-Nationale, Cannes-Mandelieu veut vite prendre une option sur le haut de tableau.
Handball : Un nul encourageant pour le Cavi
Arnaud Arches, gardien de la N2M du Cavigal Nice, a brillé samedi. Mais son équipe a dû se contenter du nul. Interview.
Handball : En N2F le BTP ne plaisante pas
Les Niçoises ont facilement battu La Ciotat sur le score de 18 à 37. Des débuts réussis qu'il faudra confirmer avec sérieux.
Basket : Cavigal Nice a appris
Equipe de niveau Départemental, le Cavigal Nice a joué en coupe PACA pour apprendre et vise maintenant le titre en championnat.
Handball : Monaco coince de peu
Une première défaite à Saint-Raphaël, de peu, pour la Nationale 2 de Monaco. Daniel Daragon, 12 buts, s'est confié à notre média.
Handball : Le Cros ne pouvait pas mieux débuter
Avant d'être exempt de la deuxième journée de Pré-Nationale, le Cros a débuté sa saison par une victoire qui comble de joie Raphaël Gallice.
Basket : Vence voudra confirmer
Ce samedi, la Régionale 2 de Vence jouera son deuxième tour de coupe PACA, match très important pour préparer le championnat.
Basket : Les Baous impressionnent déjà
La Ligue PACA a réservé une nouvelle formule au championnat Régionale 2. Les Baous sont prévenus. La marge d'erreur sera très faible.
Basket : RCM espère le haut de tableau de N3F
En Nationale 3 cette saison, Roquebrune Cap-Martin aspire à jouer les premiers rôles. Il faudra vite prendre des points à domicile.

Les Laurentines vont enfin savoir

Ecrit par Martial Hespel

Arrivé l'été dernier sur le banc de la PNF, Geoffrey Ben Margui va enfin pourvoir exploiter une équipe de Saint-Laurent new-look.

C’est reparti ! Le samedi 11 septembre, la Pré-Nationale Féminine du Stade Laurentin Basket débute sa saison par la coupe PACA, à domicile contre le Cavigal Nice. Le championnat, lui, débutera une semaine plus tard, toujours à André Carton, contre ces mêmes niçoises. Un match de coupe, ce n’est pas un match amical et encore moins lorsqu’une nouvelle opposition est d’ores et déjà programmée le week-end suivant. On en reparlera…

En attendant, Geoffrey Ben Mergui va repartir avec un groupe quasiment inchangé. Une envie décuplée. Arrivé il y a tout juste un an sur le banc, il n’avait pu réellement mettre en place son projet de jeu, la faute à la Covid-19. Sur ce plan, le début de saison devrait être empreint de sérénité puisque l’ensemble des Laurentines ont leur pass sanitaire.

Autre motif de satisfaction, l’escouade laurentine reste quasiment inchangée. Un seul changement changement est intervenu dans l’effectif avec l’arrêt d’une joueuse au mois de janvier. Elle sera remplacée par une cadette qui intègre le groupe senior. Le SLB a pu reprendre du coup  rapidement au complet. « Pendant l’année qui vient de s’écouler, malgré les restrictions, notamment la longue interdiction de s’entraîner en salle, les filles ont toujours respecté le programme d’entretien physique et n’ont jamais relâché leurs efforts. Je le répète encore et toujours, jamais elles ne se sont arrêtées », explique l’entraîneur. 

Un match amical a déjà été joué contre la solide Nationale 3 du Monaco Basket Association. Une défaite 69 à 54 à relativiser. Saint-Laurent-du-Var étant amputé ce jour-là de quatre éléments. L’entraîneur a toutefois pu apprécier la bonne forme physique de ses ouailles qui, en dépit d’une forte chaleur, on su répondre présentes sur ce plan là dans le dernier quart-temps.

Le premier tour de coupe PACA aura donc lieu un mois jour pour jour après le début de la préparation estivale. Initialement prévu le 4 septembre, il a été décalé d’une semaine, ce qui n’est pas de trop pour permettre aux entraîneurs de peaufiner leur entrée en lice. 

Ce match relèvera donc de test important. La Ligue PACA a réservé à la PNF une formule particulière cette saison avec trois poules de cinq – huit matchs à jouer jusqu’en décembre – où, seuls les deux premières seront synonymes de play-offs. Ainsi, pour espérer passer du bon côté, sur une formule express à huit rounds, chaque défaite peut être rédhibitoire. Ainsi, lorsque Laurentines et Niçoises se retrouveront le 18 septembre pour un remake. « Au début, j’ai été un peu interloqué par cette formule. Les poules ont été décomposées géographiquement. Sauf que, par exemple, qui ne dit pas que le troisième de la poule des Alpes-Maritimes et qui du coup n’ira pas en play-offs, n’est pas plus fort que le premier du Vaucluse ? Maintenant, c’est ainsi. De toute façon, si nous voulons être en haut de l’affiche, il faut gagner des matchs. Tout simplement. » 

Les deux premières places, face donc au Cavigal, mais aussi l’AS Monaco, Vence et Mandelieu, sont-elles l’objectif assumé du coach ? “J’ai confiance en mon équipe. Mais je ne suis pas le ”PSG » et avec un retour à la compétition sans certitudes après dix-huit mois d’arrêt, je ne maîtrise pas grand-chose. En revanche, je connais ses capacités. Je suis conscient de ce qu’elles sont capables de faire. L’effectif est bien structuré. Au poste de meneur, sur les ailes et à l’intérieur. Si ma méthode fonctionne, nous avons les capacités de terminer parmi les meilleurs. Mais il faudra composer avec les blessures. Nous allons viser le plus haut possible en gagnant un maximum de matchs. »

Geoffrey Ben Mergui prévient. Ses filles – et lui-même – sont extrêmement motivées. « Le groupe est stable. Très jeune, environ 21 ans et voilà 12 mois qu’il attend de pouvoir enfin s’exprimer. Pour elles, comme pour moi, ça sera comme notre première saison ensemble. Tout reste encore un peu flou tant que le championnat n’a pas réellement débuté, mais c’est un groupe dynamique et sympathique. Sa marge de progression est énorme. Les voyants sont au vert. A nous de confirmer tout ça maintenant. »



Voir plus d'articles de la même catégorie