Par Sudeast Info
Handball : Rion sur le banc du HBMMS
Se mettant en retrait du banc de la PNM du HBMMS, Jérôme Oliva voit Fabrice Rion, un ancien de la maison, le remplacer pour conduire le groupe au maintien.
Handball : le 06 dans le dur
Si Villeneuve-Loubet tire son épingle du jeu à Monaco, globalement le début de saison de la Nationale 2 n'est pas brillant pour les Maralpins. Est-ce surprenant ?
Volley : Cagnes annonce son « Big Game »
Ce samedi soir, l'USC jouera en Nationale 2 un match très important à plus d'un titre. L'occasion à domicile de prendre des points pour ne pas douter.
Handball : Carros, l’art de la patience
Avec seulement trois matchs joués jusque-là, la PNF de Carros patiente avant de réellement lancer sa saison pour lorgner sur un retour en Nationale 3.
Handball : Nice dans le top 5 de N1F
Cinquième de N1F, la réserve de l'OGC Nice dispute samedi un match important avant une trêve de cinq semaines. Il faut rebondir à domicile après la perte du derby au début du mois.
Basket : Durand et le CCAB à un tournant
Match de coupe PACA à venir face à une Nationale 2 et match au sommet contre Grenoble à venir en championnat, le CCAB va être fixé un peu plus sur ses objectifs.
Volley : Villeneuve vite dans le bain
Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.
Handball : Moment charnière pour le BTP
Avec quatre victoires en quatre journées, la N2F du BTP Nice a réussi son début de saison mais deux déplacements capitaux se profilent pour affiner l'objectif.
Basket : Grasse, c’est solide
Vainqueur de ses deux premières journées de PRF, Grasse a déjà envoyé un signal au championnat mais attention la pente va se durcir avec un déplacement à Vence.
Basket : Golfe remet son titre en jeu
Champion de Pré-Régionale, Golfe-Juan n'a pas souhaité monter en Régionale 3. L'équipe de Steven Le Lay remet avec plaisir son titre en jeu.

La PNF du VBSL se prépare à jouer les gros bras

Ecrit par Martial Hespel

Réserve de l'Elite Nationale, la Pré-Nationale du Volley-Bal Stade Laurentin a pris un sérieux virage cet été avec la composition d'un effectif destiné à monter au plus vite en Nationale 3.

Yann-Patrick Cotonnec et Pascal Drouot, tous deux à la tête de la PNF de Saint-Laurent du Var, sont au beau milieu de la préparation en vue de remplir le contrat et l’objectif annoncé il y a quelques semaines : monter le plus vite possible en Nationale 3. 


En début de semaine dernière, le groupe a pu disputer un match de travail très intéressant contre une équipe qu’il connait bien, Mandelieu, le promu en Nationale 3. « Tout se passe très bien ! C’est très plaisant. L’intégration des nouvelles s’est faite très rapidement pour deux raisons : la qualité sociale des filles et les nouvelles qui les ont accueilli à bras ouverts. Tout a pris très vite et les filles s’entraînent bien. Il y a encore beaucoup de choses à mettre en place, mais je n’ai aucun doute sur la facilité que nous aurons à inculquer le projet aux filles qui sont investies et efficaces », explique Pascal Drouot. 


La saison se déroule en deux parties. Un premier championnat à huit, donc quatorze journées à disputer au sein de la Poule A jusqu’à la mi-mars. Puis, les quatre meilleures des Poules A et B se retrouveront pour les play-offs dans l’optique de valider le ticket gagnant donnant accès à la Nationale 3. « On reste dans un premier temps sur notre objectif de top 3 en première phase. Du coup, la différence avec la montée est limitée (rires). C’est notre objectif de monter à terme pour soutenir au mieux l’équipe première qui est aujourd’hui implantée en Elite-Nationale. Avoir une Nationale 3 faciliterait beaucoup de choses. Mais ce championnat PNF, je ne le connais pas encore assez pour me prononcer précisément. Comme chaque année, on aura une idée plus précise une fois la phase aller terminée lorsqu’on aura joué tout le monde une fois. »

Saint-Laurent débutera son championnat le 1er octobre à Antibes. Les entraîneurs vont profiter des quinze jours à venir pour travailler dur car avec sept nouvelles joueuses au sein d’un groupe jeune, il reste encore beaucoup d’automatismes à acquérir. 



Voir plus d'articles de la même catégorie