Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

GSEM, objectif Nationale 3

Ecrit par Martial Hespel

Déjà redoutable l'an passé, les Niçois du GSEM semble plus armés que jamais pour monter en Nationale 3, mais des adversaires inconnus troublent les cartes.

Le GSEM a t-il envoyé un message dès le 3 septembre à l’occasion d’un banal premier tour de coupe Côte d’Azur ?

En partie. A Brancolar, la Pré-Nationale niçoise s’est imposée face à une formation de la même division, La Garde, 84 à 61. Arthur Malatesta, cadre du groupe, tempère. S’il ne cache pas son plaisir de débuter une saison de cette manière, il reconnait que les Varois n’étaient pas au complet. « On a fait un match sérieux qui lance bien la saison après deux matchs amicaux contre des Régionale 2 – Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent du Var – qui étaient bien plus faibles. Jouer en Coupe est bien plus instructif pour monter en puissance et travailler. Il y a de l’enjeu alors que les matchs amicaux face à des équipes que l’on connaît par cœur… » explique le Niçois à www.magsport06.fr.

Pour le nouvel entraîneur, ancien joueur de cette équipe, Jérôme Desmares, la satisfaction est présente. « Mon premier objectif pendant la préparation c’est de retrouver un vrai collectif défensif et limiter une équipe comme la Garde à 60 points montre que notre travail va dans le bon sens. Le groupe est très sérieux et impliqué pendant ces premières semaines d’entraînement, j’espère qu’on va continuer dans cette voie pour aborder nos premiers matchs de la meilleure des manières car on commence avec un déplacement à Cabriès puis la réception de Fréjus. Ce seront deux matchs compliqués qui vont nous mettre face à nos responsabilités d’entrée de jeu. »

Mais avant de débuter le championnat, le 24 septembre, tout s’enchaîne avec dans quelques jours le deuxième tour de la Coupe PACA à disputer. Deux souhaits pour l’entraîneur. Prioritairement, affronter à nouveau une équipe de Pré-Nationale, de préférence, cerise sur le gâteau, à domicile. 

Un groupe ambitieux qui aspire à jouer le plus haut possible et ne se cache pas à lorgner sur la Nationale 3. Si Nice a perdu un joueur important, Abdallah Bah, l’équipe s’est renforcée. « On a décidé de refaire confiance aux joueurs qui jouent le haut de tableau depuis plusieurs saisons, auxquels on a ajouté Yassine Guez Guez de Cagnes-sur-Mer, Kylian Géréral en provenance du Mans, et Seydina Issa Diouf de Sanary. Notre ambition reste de monter en Nationale 3 avec ce groupe. Nous sommes convaincus, avec Jean-Daniel Malatesta (Président du GSEM ; ndlr) et Yan Skakic (Président de l’Éveil de Nice ; ndlr), que ce groupe qu’on reconstruit depuis la descente en 2017 peut aller au bout du projet et montrer. Il a le talent et le mental pour revenir à ce niveau. »

Les matchs s’enchaînent donc dès le début du neuvième mois de l’année. Les recrues, de qualité, n’en restent pas très jeunes et doivent apprendre à jouer avec les pensionnaires plus anciens. Des automatismes à trouver qui seront importants dans un championnat à dix où tout ira très vite.

Seulement dix-huit journées à disputer où chaque pas de travers sera bien difficile à combler dans le temps. De plus, cette saison, la Ligue du Sud a divisé la PNM en deux Poules de dix équipes en mélangeant tout ce beau monde. A l’accoutumé, toutes les équipes du 06 sont ensemble dans le même championnat, ce qui ne sera pas le cas cette année.

Le GSEM se trouve dans la Poule A et de sérieux rivaux, l’ESVL, Cagnes-sur-Mer ou encore la réserve du Cannet, se trouvent dans la Poule B. Conséquence, Nice va se retrouver à jouer trois fois dans les Bouches-du-Rhône. Cela plaît à Arthur Malatesta. « On ne connaît pas du tout ces équipes. Notamment Aubagne et Cabriès qui descendent de Nationale 3. C’est sympa aussi de voir de nouvelles têtes. On devra aussi affronter Fréjus et le BAC qui ont de belles équipes. On a de quoi faire de belles choses mais il est difficile de se prononcer sur plusieurs adversaires. »



Voir plus d'articles de la même catégorie