Par Sudeast Info
Basket : Vence ne se cache pas
C'est un Jean-Luc Cerutti très ambitieux qui s'avance. Un objectif principal : monter en Pré-Nationale. Mais pas que, le coach voit plus loin...
Basket : Dirion et Mougins, objectif R2
Michael Dirion n'aura finalement passé qu'une saison à Mouans-Sartoux. Déjà de retour à Mougins il n'a qu'un objectif en tête : remonter aussi vite que possible en Régionale 2.
Basket : 14 équipes en Nationale 3
Le championnat N3M passe de 12 à 14 pour la saison à venir. Un mois de plus de compétition avec son lot de surprises et de retournements de situations ?
Volley : Desmedt remplace Rey
Jonathey Rey (à gauche), ici aux côtés de l'un de ses piliers, Jérémy Magar, ne sera plus l'entraîneur de la PNM de Mandelieu. Michel Desmedt lui succède.
Volley : Cannes connait son calendrier
La Nationale 3 de l'AS Cannes sait qu'elle ne chômera pas cette saison. Les deux premières journées résument à elles-seules les joutes à venir.
Basket : Engouement au Hangar 21
Les play-offs de la deuxième Summer League du Hangar 21 touchent à leurs fins : le 28 juillet. Un succès à nouveau pour ce lieu déjà incontournable.
Basket : Boscher retrouve le banc en N3M
Après un an de transition, Johann Boscher est de retour sur le banc de la Nationale 3 Masculine de l'AS Monaco Basket et ce n'est pas pour de la figuration.
Volley : Mandelieu vs Antibes en ouverture
La composition de la Poule N3M est connue ainsi que son calendrier avec un premier derby maralpin pour lancer d'entrée les hostilités.
Basket : Le CCAB a rendez-vous
Nous connaissaons la date de la reprise pour la N3M du CCAB. Un programme digne formation professionnelle qui n'a qu'un unique objectif : remonter en Nationale 2.
Basket : Chaix fait le choix de s’arrêter
Jérémy Chaix a indiqué à notre média qu'il ne sera plus à la rentrée l'entraîneur de la Pré-Nationale Féminine du VBC.

Cavigal – Antibes, destins croisés

Ecrit par Martial Hespel

Trahi par un montage financier qui aurait dû l'amener au sein de l'élite mais qui ne verra jamais le jour, le Cavigal Nice Handball se retrouve rétrogradé de la deuxième à la quatrième division. Antibes en profite pour être repêché en Nationale 1.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Cet adage ne peut sans doute pas être employé en ces termes dans la situation suivante. L’année à venir, c’est un fait quasi-historique, la ville de Nice ne possèdera pas, dans le secteur masculin senior, l’équipe fanion du département. La section professionnelle du Cavigal Nice disparaît, floué par des investisseurs et un montage financier qui ne verra pas le jour et qui empêchera le club du Président de l’association du Cavigal Nice Handball Tanguy Mouchot de tenir ses engagements pour reconduire le club en Proligue.

La récente année sportive fût pourtant positive, le club jouant même les play-offs pour se rapprocher plus que jamais de la première division.

Mais en quelques jours, l’entraîneur, Edouardo Fernandez Roura qui officiera à Cherbourg désormais et de très nombreux joueurs ont été dispatchés à travers l’hexagone par leurs agents respectifs qui ont au plus vite cherché une porte de sortie. 

Un situation qui a vu Badr Slassi, Président du club Professionnel du Cavigal Nice Handball, être vivement critiqué sur les réseaux sociaux, nombreux reprochant à l’intéressé son manque de présence et de réel engagement au sein des murs de Pasteur.

Après quatre ans en Proligue, des investisseurs n’ont donc pas tenu leurs engagements répercutant un déficit de 260.000 euros. Une somme impossible à trouver en si peu de temps pour pouvoir se retourner et sauver les meubles afin à minima de repartir en Nationale 1.

Conséquence directe : le Cavigal Nice jouera avec son équipe première en Nationale 2, là où évoluait la réserve l’année dernière. « Tous les dirigeants feront le maximum pour repartir de plus belle après ce coup du sort. Nous continuerons à vibrer pour tous nos jeunes qui défendront nos couleurs dans tous les différents championnats. Nous avons toujours apporté un soin particulier à accueillir nos jeunes handballeurs et vous pouvez compter sur nous pour continuer à le faire », s‘est exprimé Tanguy Mouchot sur les réseaux sociaux. 


Conséquence indirecte, Antibes, qui a terminé sa saison dans la zone de relégation mais premier du ranking national au terme d’une année plus qu’honorable, se retrouve sauvé et jouera en Nationale 1 à nouveau la saison prochaine, seul à ce niveau, suite à la relégation de Villeneuve-Loubet.

Une passation de témoin et une inversion des rôles. Souvenons-nous qu’il y a une dizaine d’années, le Cavigal et l’ESVL jouaient ensemble en Nationale 1, Antibes montant à peine de Pré-Nationale à Nationale 3. « On aurait préféré un autre scénario, et on ne peut pas se réjouir pleinement de cette situation. On espère tous revoir les niçois rapidement au niveau sportif qui a été le leur ces dernières saisons. Nos routes se croiseront dès le mois d’août pour un match amical », explique le Antibes Handball sur ses réseaux sociaux.

Que tout le monde débute désormais dans ses différents costumes la préparation estivale. 



Voir plus d'articles de la même catégorie