Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cavigal – Antibes, destins croisés

Ecrit par Martial Hespel

Trahi par un montage financier qui aurait dû l'amener au sein de l'élite mais qui ne verra jamais le jour, le Cavigal Nice Handball se retrouve rétrogradé de la deuxième à la quatrième division. Antibes en profite pour être repêché en Nationale 1.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Cet adage ne peut sans doute pas être employé en ces termes dans la situation suivante. L’année à venir, c’est un fait quasi-historique, la ville de Nice ne possèdera pas, dans le secteur masculin senior, l’équipe fanion du département. La section professionnelle du Cavigal Nice disparaît, floué par des investisseurs et un montage financier qui ne verra pas le jour et qui empêchera le club du Président de l’association du Cavigal Nice Handball Tanguy Mouchot de tenir ses engagements pour reconduire le club en Proligue.

La récente année sportive fût pourtant positive, le club jouant même les play-offs pour se rapprocher plus que jamais de la première division.

Mais en quelques jours, l’entraîneur, Edouardo Fernandez Roura qui officiera à Cherbourg désormais et de très nombreux joueurs ont été dispatchés à travers l’hexagone par leurs agents respectifs qui ont au plus vite cherché une porte de sortie. 

Un situation qui a vu Badr Slassi, Président du club Professionnel du Cavigal Nice Handball, être vivement critiqué sur les réseaux sociaux, nombreux reprochant à l’intéressé son manque de présence et de réel engagement au sein des murs de Pasteur.

Après quatre ans en Proligue, des investisseurs n’ont donc pas tenu leurs engagements répercutant un déficit de 260.000 euros. Une somme impossible à trouver en si peu de temps pour pouvoir se retourner et sauver les meubles afin à minima de repartir en Nationale 1.

Conséquence directe : le Cavigal Nice jouera avec son équipe première en Nationale 2, là où évoluait la réserve l’année dernière. « Tous les dirigeants feront le maximum pour repartir de plus belle après ce coup du sort. Nous continuerons à vibrer pour tous nos jeunes qui défendront nos couleurs dans tous les différents championnats. Nous avons toujours apporté un soin particulier à accueillir nos jeunes handballeurs et vous pouvez compter sur nous pour continuer à le faire », s‘est exprimé Tanguy Mouchot sur les réseaux sociaux. 


Conséquence indirecte, Antibes, qui a terminé sa saison dans la zone de relégation mais premier du ranking national au terme d’une année plus qu’honorable, se retrouve sauvé et jouera en Nationale 1 à nouveau la saison prochaine, seul à ce niveau, suite à la relégation de Villeneuve-Loubet.

Une passation de témoin et une inversion des rôles. Souvenons-nous qu’il y a une dizaine d’années, le Cavigal et l’ESVL jouaient ensemble en Nationale 1, Antibes montant à peine de Pré-Nationale à Nationale 3. « On aurait préféré un autre scénario, et on ne peut pas se réjouir pleinement de cette situation. On espère tous revoir les niçois rapidement au niveau sportif qui a été le leur ces dernières saisons. Nos routes se croiseront dès le mois d’août pour un match amical », explique le Antibes Handball sur ses réseaux sociaux.

Que tout le monde débute désormais dans ses différents costumes la préparation estivale. 



Voir plus d'articles de la même catégorie