Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes-Mandelieu a franchi un premier cap

Ecrit par Martial Hespel

Forte d'une belle fin d'année 2022, l'équipe Pré-Nationale de Cannes-Mandelieu compte bien poursuivre sur ce rythme pour se maintenir à ce niveau l'été prochain.

Étant propulsé sur le banc de la PNM de Cannes-Mandelieu tardivement l’été dernier, Mourad Bouya avait confié à www.magsport06.fr qu’il souffrirait et que quoi qu’il advienne, il ne voyait pas d’autre issue que de lutter pour le maintien. Il partait de loin. Ainsi, après quatre défaites lors des quatre premières journées, la roue a commencé à tourner. 

« Le début de saison fût dur et compliqué. Je l’avais dit lors de ma prise de fonction, je ne connaissais pas le groupe et j’ai dû apprendre à ses côtés à évaluer les forces en présence pour comprendre ce qui manquait à l’effectif. J’avais de jeunes joueurs, issus de l’ancienne équipe U18 et des plus anciens mais qui n’avaient aucune responsabilité au sein de l’équipe première et même pour certains jouaient avec la réserve. J’ai dû me projeter. Et d’un effectif global de 20 ou 21 joueurs, j’ai dû faire des choix pour être le plus compétitif possible pour le niveau Pré-Nationale. Les résultats sont arrivés avec deux victoires et un match nul contre Villeneuve-Loubet. »

Ainsi, petit à petit, l’entraîneur Mourad Bouya a commencé à sentir, en match, le travail entrepris à l’entraînement. « Nous avons encore du déchet, nous devons encore nous améliorer, mais nous sommes sur la bonne voie. Le groupe progresse et commence surtout réellement à comprendre ce que je j’attends. Mon projet de jeu se met en place. » L’entraîneur sait qu’il lui reste beaucoup de travail et qu’il faudra se battre pour se maintenir, son unique objectif pour cette saison avant, s’il le peut, d’ajouter une ou deux recrues l’été prochain pour projeter d’autres ambitions. 

« Ce qui m’intéresse, c’est la progression du groupe. Il est en totale reconstruction. Ça prend du temps. Autant ? Non, je ne le pensais pas. Mais si nous continuons de travailler ensemble, nous y arriverons. La trêve a fait du bien car entre la fatigue et les bobos, ça devenait difficile. De plus, j’ai des garçons qui mettent en priorité leur travail et / ou leur vie de famille, donc il faut souvent composer avec des absents, c’est ainsi. Il faut jongler, s’adapter. C’est la vie d’un groupe de niveau Pré-Nationale. A nous de conserver un rythme global, nous avons besoin de continuité et surtout de bien nous préparer pour la seconde partie de saison. »

Cannes-Mandelieu va terminer la première phase de son championnat par trois matchs de haut niveau avec trois formations qui ont les cartes en main pour passer en Poule Haute. Des matchs pour progresser, loin de la pression, qui, elle, sera de mise en Poule Basse d’ici quelques semaines. L’ASCMHB a toutes les cartes en main pour créer des surprises pour simplement confirmer une réelle évolution. 



Voir plus d'articles de la même catégorie