Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Amis, ennemis en Pré-Nationale Masculine

Ecrit par Martial Hespel

Petit à petit, le championnat PNM dévoile un verdict qui n'en reste pas moins flou. Si la première place de cette première phase semble promise à Mougins, derrière, tout est relancé avec la victoire de la lanterne rouge sur le deuxième.

Seulement deux rencontres de la onzième journée de Pré-Nationale ont eu lieu ce week-end. L’opposition entre Mougins (1er) et Villefranche (5e) a été reportée pour cause de Covid. 


Cela n’a malgré tout pas permis au BTP (2e) de mettre la pression sur le groupe Laurent Baudet. Les Niçois, sans Kévin Millet, se sont inclinés face à une formation de Villeneuve-Loubet (7e) qui va mieux depuis quelques temps et qui, soutenu par deux éléments de la Nationale 1, enchaîne un nouveau succès et sera, assurément, un réel arbitre en fin de saison pour la course en Poule Haute. Une course dans laquelle le Cros-de-Cagnes (3e) a pris désormais un net avantage. Grâce à un troisième succès consécutif, acquis contre Carros (6e), l’ESCC a pris ses distances sur le reste du peloton et se paye même le luxe de revenir à deux longueurs du BTP avec un match en retard. Les Niçois commencent d’ailleurs à jouer avec le feu, avec trois défaites lors des quatre dernières journées, la marge se réduit et pour rappel, seuls les trois premiers passeront en Poule Haute. 


Le match de la douzième journée, entre Cannes-Mandelieu (4e) et Nice, le 29 janvier, sera au centre de toutes les attentions. Certes, les hommes de Jean-Michel Charloton comptent sept points de retard sur Nice, mais avec deux matchs en retard ! Tout peut être relancé. Dans le même temps, le Cros tentera un exploit en recevant Mougins. Et puis, le VLHB, aura l’occasion, à domicile, de quitter le rang de lanterne rouge pour la première fois de la saison, en décrochant un résultat positif face à un équipe de Carros qui doit réussir à enfin concrétiser des prestations cohérentes : la pièce va devoir vite basculer du bon côté après quatre défaites par un ou deux buts d’écart seulement.


Villefranche-sur-Mer, exempt, sera spectateur. Une chose est certaine,  le championnat est encore long avec énormément de matchs reportés qui doivent encore être joués. Nous allons vite savoir si certaines courbes vont continuer de se croiser à l’image des sondages en ces temps présidentiels. Chaque points, conservés en Poule Haute et en Poule Basse, comptera très cher pour connaître le bal des chaises musicales au début de l’été. N’oublions pas que Cannes-Mandelieu, dans l’attente de la révélation de son prochain théâtre pour le cinquième tour de la coupe de France Régionale, est la seule formation à jouer encore sur deux tableaux. 



Voir plus d'articles de la même catégorie