Par Sudeast Info
Handball : Rion sur le banc du HBMMS
Se mettant en retrait du banc de la PNM du HBMMS, Jérôme Oliva voit Fabrice Rion, un ancien de la maison, le remplacer pour conduire le groupe au maintien.
Handball : le 06 dans le dur
Si Villeneuve-Loubet tire son épingle du jeu à Monaco, globalement le début de saison de la Nationale 2 n'est pas brillant pour les Maralpins. Est-ce surprenant ?
Volley : Cagnes annonce son « Big Game »
Ce samedi soir, l'USC jouera en Nationale 2 un match très important à plus d'un titre. L'occasion à domicile de prendre des points pour ne pas douter.
Handball : Carros, l’art de la patience
Avec seulement trois matchs joués jusque-là, la PNF de Carros patiente avant de réellement lancer sa saison pour lorgner sur un retour en Nationale 3.
Handball : Nice dans le top 5 de N1F
Cinquième de N1F, la réserve de l'OGC Nice dispute samedi un match important avant une trêve de cinq semaines. Il faut rebondir à domicile après la perte du derby au début du mois.
Basket : Durand et le CCAB à un tournant
Match de coupe PACA à venir face à une Nationale 2 et match au sommet contre Grenoble à venir en championnat, le CCAB va être fixé un peu plus sur ses objectifs.
Volley : Villeneuve vite dans le bain
Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.
Handball : Moment charnière pour le BTP
Avec quatre victoires en quatre journées, la N2F du BTP Nice a réussi son début de saison mais deux déplacements capitaux se profilent pour affiner l'objectif.
Basket : Grasse, c’est solide
Vainqueur de ses deux premières journées de PRF, Grasse a déjà envoyé un signal au championnat mais attention la pente va se durcir avec un déplacement à Vence.
Basket : Golfe remet son titre en jeu
Champion de Pré-Régionale, Golfe-Juan n'a pas souhaité monter en Régionale 3. L'équipe de Steven Le Lay remet avec plaisir son titre en jeu.

Alerte sans conséquence pour Grasse

Ecrit par Martial Hespel

Avec une cinquième victoire en cinq journées, la N3M du Pays de Grasse ASPTT réussit un début de saison plein, mais le dernier succès à Marignane fait office d'une sérieuse alerte.

Ce sont des matchs qu’il faut savoir gagner. Ce sont aussi des calendriers à savoir gérer. Le week-end dernier le Pays de Grasse Handball ASPTT a décroché son cinquième succès en autant de journées disputées, sur la plus petite des marges, chez une équipe bien inférieure que le papier, qui n’a cette saison toujours pas connu la saveur du champagne.

Un score de 24 à 25 à Marignane, au beau milieu d’un calendrier qui n’offre qu’un match tous les quinze jours. « C’était un match très compliqué tant individuellement que collectivement. Nous étions tous dans le dur ! Nous avons eu du mal à imposer notre rythme tant en défense qu’en attaque », confie à www.magsport06. Simeon Braun, néo Grassois depuis cet été, après plusieurs saisons passées à Antibes où il a tout connu, la Nationale 2, la montée en troisième division, les maintiens et les années Covid.

« Nous avons été perturbés par cette équipe et je dois reconnaître qu’on s’attendait à une opposition plus faible. Mais ils ont réalisé un beau match collectif et ont été dangereux, dans la continuité. Une belle petite équipe et nous, on a pas été dans la match ! Le point positif pour l’avenir, c’est que cela nous prouve qu’on gagne quand même ces matchs ! On a rien lâché alors qu’à la 54e on est quand même mené de deux buts. Finalement on s’en sort. On a raté beaucoup trop de shoots, notamment des penalties, on a manqué aussi d’efficacité on étant pas assez solide en défense. »

Une cinquième victoire donc qui permet de conserver le rythme comptable mais aussi une belle remise en question, sans conséquence. « Le plus important reste la victoire et c’est une bonne piqûre de rappel pour nous dire que rien n’est acquis d’avance et qu’on ne doit pas se reposer sur nos lauriers. On a deux semaines maintenant pour bien travailler et c’est important car en novembre on va commencer à rentrer dans le dur. Le calendrier est certes haché avec un match tous les quinze jours mais c’est le cas pour tout le monde. On s’entraîne collectivement le mardi et le jeudi et le vendredi on est davantage sur du spécifique. Le plus important aujourd’hui est de ne pas tomber dans la facilité et se dire qu’on gagnera tout !

De toute façon, même si on sait que le groupe a le potentiel pour jouer le haut tableau, personne ne nous a donné comme objectif de monter en Nationale 2. On fera le mieux possible. On doit maintenant continuer sur cette bonne dynamique. Pour moi, le handball n’est plus une priorité ultime de ma vie. Aujourd’hui j’ai le plaisir de jouer en Nationale 3 avec un beau challenge et un groupe vraiment chouette. J’ai du temps de jeu et les déplacements sont moins contraignants. Le projet est très intéressant pour moi ici. Que du positif. Le groupe a vraiment du potentiel et j’ai le sourire en venant aux entraînements. J’adresse un remerciement général à l’ensemble du club d’Antibes, dirigeants, staff et coéquipiers avec qui j’ai énormément appris pendant toutes ces années. »

Sixième journée pour Grasse le 5 novembre au Cauz Handball, équipe de milieu de tableau avec trois victoires et deux défaites : à Ajaccio et à Corte. Un nouveau succès à l’extérieur serait une réel signal au championnat.



Voir plus d'articles de la même catégorie