De Monaco à Calais pour le VBSL

Volley
Infos pratiques : 
  • 24/07/2020

Pourquoi la Poule A d'Elite Nationale, où figure Monaco et Saint-Laurent ne comporte que neuf équipes contre dix pour le Poule B. Sans confirmation officielle, il y a quand même fort à parier que la place vacante était en premier lieu destinée à Mougins. D'abord reléguée, l'équipe fanion du Président Frédéric Pastorello a finalement été réintégré en Ligue A.

Alors que l'escouade de Pascal Drouot reprendra l'entraînement le 17 août, le calendrier de l'Elite féminine 2020-2021 est enfin connu. Voici ce qui attend le VBSL.

Le calendrier de l'Elite Féminine est tombé ! L'équipe de Pascal Drouot évoluera, pour la première phase, dans la Poule A de la deuxième division. « Comme chaque année nous attendons la composition de la poule avec impatience, on sait qu'elle nous réserve toujours son lot de surprises », glisse le coach laurentin. Cette poule décidera de qui jouera les play-offs et les play-downs.

Globalement, les impressions sont bonnes. Le VBSL se retrouve dans le groupe de neuf équipes contre dix dans la B. « Cela nous fait un déplacement en moins et deux week-ends de récupération en plus. » Première journée, le 26 septembre, à Nîmes. Un court voyage quand on sait qu'il faudra aller trois fois dans le nord : Calais, Harnes et Halluin. Sans oublier la Bretagne avec Quimper et Rennes. Saint-Dié, à une cinquantaine de kilomètres de Strasbourg, fera aussi office de périple. Respiration le 13 mars, pour le dernier match de la première phase : le minibus des Laurentines effectuera un court voyage jusqu'à Monaco. « Vitrolles se retrouve dans l'autre groupe... Hormis ça, je dois avouer que je ne m'attarde pas trop sur cette thématique de la logistique et du kilométrage à parcourir. A ce niveau de compétition, il est légitime de voyager beaucoup. » 

Des débuts déjà importants dans le Gard

Ce qui retient surtout l'attention du coach, c'est l'homogénéité de deux poules qui devrait équilibrer les chances de chacun en deuxième phase. « Je m'attarde surtout sur l'ordre des matchs à jouer et pour la première fois depuis que nous sommes à ce niveau nous jouerons dès la première journée un match important à Nîmes. » La semaine suivante, ce sera le premier match à Joseph Pagnol avec la réception des Vosgiennes, club d'où provient la nouvelle pointue de Pascal Drouot, Marie Salbot.

Le dernier élément à prendre en compte, c'est le placement dans le calendrier de l'exempt : Poule à 9 oblige. Pour Saint-Laurent-du-Var, ce sera justement lors de la dernière journée de la phase aller et donc retour. « Ce n'est pas optimal. Surtout la semaine de coupure supplémentaire intervient entre la première et deuxième phase mais on fera avec, il fallait bien une équipe. » Le VBSL n'aura donc qu'un unique match de championnat à jouer entre le 28 novembre et le 16 janvier. « C'est embêtant mais à la fois pas si important. On mettra en place une planification en fonction. On s'adaptera. » La reprise de l'entraînement est prévue pour le 17 août.

(Crédit photo : Cédric Faraud)

Gardons le contact