Au Cannet, la jeunesse est sur le terrain

Volley
Infos pratiques : 
  • 16/10/2020

Onze équipes évoluent cette saison dans la Poule A de Nationale 3 Féminine. Une seule a pu disputer trois matchs, le Cannet-Rocheville, seul représentant du 06. Six équipes ont joué deux matchs, une formation n'a joué qu'un match et trois n'ont pour le moment toujours pas disputé la moindre minute officielle.

Dans un monde senior arrêté à 95% dans le département, certaines équipes de part leur jeunesse continuent d'avancer, c'est le cas de la N3F du Cannet-Rocheville qui avance presque normalement.

Elle est la seule formation de la Poule A de Nationale 3 Féminine à avoir disputé trois matchs et pourtant elle ne compte aucun point au compteur. Mais l'important est ailleurs. L'équipe n°3 senior du Cannet-Rocheville, qui fait figure d'antichambre du centre de formation et de la Nationale 2, avance dans ce championnat comme dans une quasi-normalité. "Le contexte actuel est très compliqué pour beaucoup d'équipes", confie l'entraîneur Marc Schalk à www.magsport06.fr. "J'ai la chance de n'avoir que des mineures dans mon groupe. Du coup je peux m'entraîner comme prévu trois fois par semaine avec le respect des règles sanitaires misent en place par la municipalité du Cannet bien entendu."

Seule contrainte et non des moindres, le fait de ne pas pouvoir jouer à domicile. Mais l'important est assuré pour le technicien. "Forcément, c'est un désavantage. Mais moi, mon groupe est composé de très jeunes filles en formation et pour elles l'important est de pouvoir s'entraîner et de jouer. C'est le cas. C'est ma priorité même si la gestion des cas contacts reste le problème majeur. Cela complique toute l'organisation. Mais comme tout le monde, je fais avec." Sportivement, dans un championnat à onze où pas moins de trois équipes n'ont toujours pas disputé le moindre match, le Cannet peut donc avancer même si aucun point n'a été marqué et seuls deux sets décrochés : à Istres, à Sainte-Maxime et à Aubagne.

"Je m'attendais à ce scénario. J'espère juste que les filles vont réussir à jouer de manière plus libérée. Nous ne visons pas le titre. Elles sont encore dans l'apprentissage. Mais apprendre à gagner est aussi un booster de progression. L'investissement est excellent. Si les choix gouvernementaux nous permettent de faire la phase de matchs retours, je suis persuadé qu'elles créeront quelques surprises car techniquement et mentalement je pense pouvoir leur faire passer le cap nécessaire. Travail, envie et plaisir : cela paye toujours."

Le dernier arrêté préfectoral étant en vigueur jusqu'à lundi prochain inclus, le prochain match est prévu en terres cannetannes le 25 octobre prochain face au Pontet. Dans le cas où l'arrêté est prolongé, il faudra donc éventuellement réfléchir à une nouvelle inversion.

(Crédit photo : Michael Toffolo)

Gardons le contact