Vence, la jeunesse en avant

Hand
Infos pratiques : 
  • 21/06/2020

La réserve de Vence n'a pu aller au bout de sa saison et du niveau Excellence, synonyme de Poule Haute, au niveau Départemental. Laurent Montoya reste entraîneur de ce groupe réserviste avec sans doute des ambitions de montée.

Faudra t-il la prendre très au sérieux lors de la saison à venir en ETM ? Quoi qu'il en soit, l'équipe de Vence voit loin avec un recrutement ultra jeune. Dans la philosophie du coach.

Un nouvel élan pour Vence ? Plutôt, une continuitée ? Pour faire mieux que cette courte année et venir toquer au [très] haut de tableau, Morgan Dumas, l'entraîneur, n'a pas fait les choses à moitié avec six intégrations dans son effectif. Notamment, des garçons à la relance, après une saison ratée avec l'ETM d'Antibes, qui aspirent à un nouveau challenge. Bastian Lo Cicero et Thibault Prévot, qui tous deux ont vu la porte s'ouvrir en Nationale 2 puis en Nationale 1, mais sans réussite, arrivent au VHS.

Les Vençois sortent d'une bonne saison où, même si les gros qu'étaient la réserve du HBMMS et le futur pensionnaire de Pré-Nationale Cannes-Mandelieu semblaient au dessus, ils ont su jouer leur carte à fond sans complexe. « Le bilan est plutôt positif quand on regarde le nombre de victoires par rapport aux nombres de défaites. On est satisfait dans l'ensemble. On a jamais était ridicul même face aux grosses écuries. Notre projet est clair. C'était le maintien et uniquement le maintien. On est content car on a réussi à faire mieux que la saison précédente ce qui était l'objectif. » Il a fallu se battre au milieu de très nombreuses réserves et ce n'est pas simple. 

Générations 97 - 01

Morgan Dumas estime que, même si la saison n'est pas allée à son terme, tous les ingrédients étaient présents pour vivre une belle année. « Si on regarde le haut de tableau, il n'y a que des réserves et au milieu Cannes qui fait l'ascenseur. Mais il faut dire les choses, le championnat était beaucoup plus intéressant en terme d'homogénéité cette saison que la précédente où on avait deux ogres : Villefranche et Saint-Tropez. Donc nous sommes contents de notre parcours. On aurait peut-être pu faire mieux mais on se contente de ce qu'on a. » 

Pour préparer au mieux la prochaine, Morgan Dumas a dû pointer du doigts les lacunes de son groupes. Son recrutement c'est alors porté vers des profils précis. « Leur état d'esprit était une priorité. Des joueurs capables de vite s'intégrer à la mentalité de l'équipe et dans une tranche d'âge entre 1997 et 2001. Leur intégration ? Je ne m'en inquiète pas. Chez nous, ce n'est pas très difficile et puis les joueurs se connaissent depuis un petit moment et ils s'affrontent depuis des années que ce soit chez les jeunes où dans ce championnat ETM. » Le jeune Yann Frechin, 19 ans, formé à Antibes jusqu'au U14 puis à Villeneuve-Loubet, fera aussi partie de l'aventure. Tout comme Logan Veuve, 18 ans. Enfin, Mathieu Carrincotte qui est arrière droit et Nicolas Debono arrière gauche et droit, 19 ans tous les deux, retrouvent la compétition. S'ils jouaient par le passé à Carros, les voici qui arrivent à Vence pour retrouver des amis et se lancer de nouveaux défis.

Une réserve elle aussi attendue

Ce six arrivées qui vont porter ainsi à environ quarante le nombre de joueurs pour l'équipe première et sa réserve qui évoluera au niveau Départementale après avoir refusé il y a peu la montée en HTM proposée par la Ligue. « C'est encore trop tôt. L'équipe s'était qualifiée pour le niveau Excellence. Mais si on doit monter, on préfère que ce soit sportivement. » 

Pour la reprise et la condition physique, le coach doit pouvoir voir venir. « J'ai une équipe jeune ! Donc pour la reprise physique je ne suis pas inquiet. Ils font tous de la salle ou autre mais on devrait reprendre le travail physique ensemble la semaine prochaine je l'espère. Ensuite, on reprendra normalement en août. Mais notre projet, c'est celui là. Avec la jeunesse de notre groupe, on a une philosophie de jeu très orientée sur le jeu rapide. Chaque année on progresse. Cette équipe a encore de la marge. On va voir ce que ça va donner sur le temps. » Le temps, l'avenir, c'est la force de ce groupe qui sera aussi encadré par Stéphane Ferrandis, adjoint d'un Morgan Dumas impatient de vivre de nouvelles aventures.

Gardons le contact