"Parler le même langage"

Hand
Infos pratiques : 
  • 07/06/2021

Stéphane Ferrandis prend la succession de Morgan Dumas sur le banc de l'Excellence Territoire de Vence. En milieu de semaine, à l'occasion d'un bilan complet de son passage à Vence, Dumas évoquera le nouvel entraîneur n°1 du VHBS.

Cinq ans après son arrivée à la tête des seniors de Vence, Morgan Dumas voyage quelques kilomètres plus loin, le voici sur le banc de la PNM du VLHB. 

 

Morgan, te voici sur le banc de la Pré-Nationale de Villeneuve-Loubet. Quelles ont été tes motivations ?

 

Il n'y en a pas vraiment eu en soi au début. Plutôt une question pratique. J'habite à côté du gymnase de Villeneuve-Loubet. Étant devenu papa en début d'année, ma vie de famille devient ma priorité. Je souhaite commencer une nouvelle formation très prochainement : des entraînements à des heures plus convenables ce qui me permet d'assumer mon rôle de père. Avoir plus de temps pour moi aussi. Je connais très bien les entraîneurs et dirigeants du club. Mon intégration au sein de l'équipe technique facilitera ma venue au sein de ma nouvelle équipe.

 

Comme dans ta vie privée avec ton enfant, il semble que la formation, sur un plan sportif, soit aussi ton moteur ?

 

Oui. Comme je l'avais expliqué au Président de Vence, mon souhait était d'arrêter le projet avec les séniors et de me consacrer uniquement à la formation des jeunes étant donné que je suis dans l'idée de reprendre une formation. Et, encore une fois, l'arrivée de mon enfant a bousculé pas mal de choses dans ma tête. Partir sur un nouveau projet avec un nouveau groupe peut me faire évoluer sur certains points.

 

Quelles étaient tes ambitions lorsque tu as repris ce groupe senior à Vence il y a quelques années ?

 

Je ne sais pas si on peut parler d'ambitions mais en tout cas nous avions une ligne directrice qui était de faire progresser les joueurs en prenant du plaisir à venir aux entraînements et aux matchs. Les dirigeants et moi avons eu l'idée de miser sur les jeunes du club avec bien sûr des pièces rapportées de l'extérieur qui ont ajouté une vraie plus-value au sein de l’équipe. Une émulation s'est créée et des résultats positifs ont suivi par la suite. Le mérite revient aux joueurs pour leur investissement.

 

Sans le Covid, les observateurs ont le sentiment que Vence n'aurait pas été loin d'une montée en Pré-Nationale...

 

Il y a une part de moi forcément qui regrette de pas avoir pu mener à bout le projet. Mais avant d'avoir des ambitions pour aller à l’étage supérieur comme on l'aurait souhaité, mon projet initial était de créer une identité à Vence avec une équipe jeune. Créer un groupe – de copains - s'était aussi faire remonter Vence en ETM à l'époque. Les résultats ont suivi. On s’est rendu compte qu'avec du travail on pouvait avoir l'ambition de voir plus haut, malheureusement le Covid est passé par là et aujourd'hui mon chemin avec le club de Vence s'arrête.

 

Tes ambitions à Villeneuve-Loubet ?

 

Ma mission première sera de faire en sorte qu'il y ait un lien entre le projet des deux équipes dans le but que les garçons de la réserve parlent le même langage que l'équipe première. Bien entendu, on ne perd pas de vue l'évolution du joueur mais aussi du jeu collectif. J'ai l'habitude de travailler avec Sylvain (Frésu, coach de la N1M ; ndlr) depuis près de dix ans maintenant et je sais très bien que nous aurons la même ligne directrice pour accompagner tout le monde de la meilleure des façons et que chacun se retrouve dans le projet qui sera mis en place la saison prochaine.

 

La montée à terme en Nationale 3 ?

 

Nous repartons sur un nouveau projet. Un nouveau cycle. On se basera sur des valeurs de travail et de respect. Nous avons pour objectif d'intégrer des jeunes au sein de notre équipe réserve. Nous comptons sur les cadres pour partager leurs expériences et créer un nouveau groupe afin qu'il soit le plus rapidement compétitif. Le VLHB a toujours fonctionné de façon à voir les meilleurs éléments de la réserve, ceux qui dégagent le plus de potentiel, s'entraîner aussi avec l'équipe première. Mon objectif sera d'alimenter le plus possible la Nationale 1 ce qui veut dire travailler de la meilleure façon possible.

Gardons le contact