Carros et les éléments contraires

Hand
Infos pratiques : 
  • 23/08/2020

Suite à sa nomination sur le banc de la PNM de Carros, Jérémy Thouin avait accordé à notre média un long entretien à retrouver en deux épisodes en cliquant sur ce premier lien puis sur le second

Entre une préparation très courte, un nouvel entraîneur accompagné de son projet de jeu et d'un calendrier ardu, la Pré-Nationale Masculine de Carros va devoir batailler en début de saison.

C'est une équipe qui fait peur ! Derrière l'ogre que doit être le HBMMS en Pré-Nationale, c'est Carros qui tient la corde dans les pronostics. Dans une poule à sept où les trois premiers iront en play-offs, beaucoup estiment qu'il sera compliqué de déloger les deux formations citées. « Je prends... », sourit Jérémy Thouin, le nouvel entraîneur de Carros. « Mais je n'ai aucune certitude. Déjà, contrairement à des équipes comme Mandelieu ou l'ASBTP, on reprend tard. Avec un nouveau coach (lui-même ; ndlr) et un nouveau projet de jeu. » 

L'entraîneur, même s'il reprend ce lundi en salle, avoue avoir travaillé depuis quelques jours dans des conditions difficiles sur un stade d'athlétisme non éclairé en béton. « Ce n'est pas idéal mais le groupe est présent depuis la reprise, on travaille bien. On va bosser et faire le maximum pour être compétitif. » Le technicien confie que ses recrues – on pense ici à Charlier, Durand ou encore Joly – sont bien présentes et « en forme ». Dans l'attente de la reprise du ballon, les premières satisfactions sont là. « Ils sont motivés et contents d'être là : déjà à l'aise avec le groupe. Sinon, globalement, le niveau physique des garq est assez hétérogène. J'avais prévenu mes joueurs. Ils avaient un programme à suivre, s'ils n'étaient pas un minimum sérieux, ils se mettraient en danger physiquement dès la reprise. Certains ont beaucoup souffert lors des premières séances. » 

L'entraîneur se dit malgré tout confiant sur l'investissement que mettra son groupe cette saison. « Ils semblent motivés et impliqués. Quand bien même, je ne suis pas un magicien. On verra assez vite si ça prend ou pas. »

Chacun se demande peut-être d'ailleurs pourquoi Carros a repris si tard. La raison est très simple. « Lorsqu'on m'a proposé de reprendre l'équipe, j'avais déjà pris des billets d'avions : destination Nantes. Je ne suis rentré que le 18 août. Difficile donc de reprendre plus tôt et puis la piste d'athlétisme de Carros est très dure, pas agréable et non éclairée. La salle n'étant disponible que le 23 août on a fait avec les moyens du bord mais quoi qu'il en soit il aurait été compliqué de bosser trois semaines dehors dans ces conditions. On est peut-être les derniers de la poule à reprendre. J'espère que cela ne nous portera pas préjudice. »

Ce qui dérange beaucoup aussi l'entraîneur, c'est cette situation pesante liée au COVID. « Je dois prendre la température de tous mes joueurs au début de chaque séance, gel hydroalcoolique etc... C'est pénible. J'espère que je championnat ne sera pas trop impacté. Quand on voit ce qui se passe un peu partout autour de nous que ce soit en pros ou en amateurs avec à chaque cas ou suspicion des annulations de matchs ou d'entraînement c'est très pesant... »

Si tout se passe bien, Carros doit jouer en amical contre Vence et Mandelieu lors d'un tournoi le 6 septembre mais aussi affronter le VSJBHB, les U18 France du Cavigal et Grasse. Le CHBC débutera son championnat le 26 septembre aux Eucalyptus contre le BTP Nice mais – dans une poule à 7 équipes – sera exempt dès la deuxième journée et ne rejouera que le 10 octobre à Mougins, puis au Cros et ne jouera donc au Planet pour la première fois que le... 7 novembre contre Villeneuve-Loubet. Une situation très particulière. « Au retour on sera presque tout le temps chez nous. Ça peut être un avantage, à condition de ne pas se griller les ailes avant... » 

Et puis, juste après l'opposition face aux Loups, il faudra aller dans la salle de Cannes-Mandelieu. Autrement dit, sur les six premières journées, quatre matchs à l'extérieur, un seul à domicile et un exempt. « C'est un championnat bizarre. Je ne cherche pas à comprendre. Si on fait des coups sur la phase aller c'est tout bonus au retour... En espérant pouvoir recevoir du public plus facilement ensuite... On va faire avec. Ne pas commencer à se plaindre mais notre prépa est particulière et notre début de saison aussi : il faudra être costaud. » Carros, dès novembre, sera peut-être rapidement fixé sur son sort.

Gardons le contact