Un potentiel très attendu

Cyclisme
Infos pratiques : 

Avec l'arrivée et la première course en France du Colombien Rivera ce week-end, les neuf coureurs de l'UC Monaco sont lancés. Talentueux, le groupe doit décrocher des résultats.

Après un peu plus d'un mois de course, il est temps de faire un premier point sur la santé de l'effectif de l'UC Monaco, groupe U23 uniquement. Des débuts encourageants, qui semblent confirmer un meilleur potentiel de l'effectif par rapport au précédent, mais qui ont été enrayés par une intoxication alimentaire générale. Résultat, un week-end qui tombe – presque – à l'eau le samedi 19 février avec le Grand Prix de Aix notamment : coureurs engagés, mais loin de leur meilleur niveau. « Une intoxication alimentaire dû à un passage chez une célèbre chaîne de restauration française... » regrette auprès de www.magsport06.fr le directeur sportif Guido Possetto. « Du coup, on a manqué deux belles courses mais bon, ce sont des choses qui arrivent... »

Mais tout cela semble de l'histoire ancienne et la troisième place, ce samedi, de Daire Feeley (Photo) sur le Rhône-Alpes Sud, épreuve toutes catégories, confirme que l'Irlandais, arrivé à Monaco cet hiver, devrait être la tête d'affiche de l'équipe. « C'est vraiment un bon coureur qui passe dans tous les terrains avec une très bonne vision de la course » raconte Possetto. D'ailleurs, l'UCM ne pourra pas aligner son coureur dimanche à l’occasion du traditionnel Critérium de Monaco puisque Feeley a été retenu par son équipe nationale pour disputer ni plus ni moins que Gand-Wevelgem et le Tour des Flandres Espoirs. Autre très bel espoir a avoir rejoint le Rocher durant l'hiver, n'est autre que le Suisse Lorenzo Delco (Photo). Le lendemain de la troisième place de Feeley au GPRAS, Delco a lui terminé douzième de la Transversale des As de l'Ain. toutes catégories également. « Il a le même profil que Daire. Il a déjà beaucoup d'expérience et il doit juste confirmer ses qualités. » 

Un week-end en Rhône-Alpes positif

« Ce week-end était un peu notre premier vrai test de la saison sur des parcours plus difficiles et je dois dire que je suis assez satisfait. Au delà de la très belle performance de Daire samedi, nous avons été présent collectivement, surtout dans la course du dimanche avec Vaga dans l'échappée matinale et quatre autres dans le final avec Daire, Lorenzo, Brandon et Benjamin. » Car en effet, le Colombien Brandon Rivera vient tout juste de rentrer de Colombie. « Il est arrivé il y a tout juste une semaine et est super motivé pour cette année et je pense qu'avec une saison complète sur route dans les jambes il pourra vraiment nous montrer son talent cette année. »

Benjamin Veningo, Néerlandais de 19 ans, récemment recruté, attend son heure mais se montre déjà. « C'est un pur grimpeur donc nous allons lui laisser le temps de découvrir une nouvelle façon de courir en attendant les grands rendez-vous de l'été avec des parcours plus difficile. » Même tarif pour un garçon encore plus jeune, le Français Édouard Bonnefoix, tout juste 18 ans, qui sort donc de la catégorie Junior. « Il était l'un des tous meilleurs Juniors en région Rhône-Alpes avant de nous rejoindre et je pense qu'il va s'améliorer aux côtés des plus âgés tout comme notre Estonien Kristo Enn Vaga qui a déjà une année d'expérience en France (Charvieu-Chavagneux en Isère ; ndlr). »

Un Macédonien au révélateur

Comme Feeley et Delco, il y a un troisième garçon dont on attend beaucoup, il s'agit du Macédonien Andrej Petrovski, bientôt 21 ans. Il sort de plusieurs belles saisons au Centre Mondial du Cyclisme et son directeur sportif confirme qu'il possède « un énorme potentiel. Il est en train de préparer les objectifs de l'été là où normalement il aura son pic de forme. » 

Tout ce beau monde est soutenu et poussé par deux hommes déjà présent l'année dernière - comme Rivera - et dont on attend encore mieux. L'athlétique néerlandais Ben Gerrits et le seule monégasque du groupe, Victor Langellotti. « Ben a pris de la caisse par rapport à l'année dernière. Il faut juste qu'il retrouve un peu plus de confiance en lui et je pense qu'il sera prêt pour le mois de mai sur des courses comme le Tryptique Ardennais par exemple. En ce qui concerne Victor je pense que dès le mois d'avril il sera là avec les premiers gros objectifs en Classe 2 ! Il a eu un hiver correct donc il faut juste qui puisse s’entraîner et courir sans blessure et ce sera bon pour lui... » Prochain rendez-vous pour le groupe à ne pas manquer le Critérium du club, toutes catégories, dimanche, sans Feeley et sans Delco qui lui sera sur une course nationale en Suisse, puis arrivera rapidement un enchaînement d'épreuves 1.2 UCI U23 en Italie.

(Crédit photo : UCM)

Gardons le contact