Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Volley : un ESVL déjà très bien lancé

Ecrit par Martial Hespel

Avec neuf points en trois journées, la Régionale Féminine de Villeneuve-Loubet n'a pas manqué son début de championnat. Qui pour la faire tomber ?

Sainte-Maxime / Cogolin aura donc été la première formation de Régionale Féminine à prendre un set à Villeneuve-Loubet en Régionale Féminine. Après deux succès en trois manches face Draguignan et Valbonne, l’équipe de Mélanie Maronnier a concédé une manche contre une équipe qui avait déjà montré de bonnes dispositions face Mandelieu et accroché Antibes.

Mais les points sont là pour l’ESVL : neuf en trois journées. « En premier lieu, comment ne pas évoquer le plaisir de pouvoir enfin enchaîner les matchs, une première depuis février 2020. Il faut vraiment être entraîneurs, joueurs ou joueuses, pour se rendre compte de ce manque. Ça reste une passion et de pouvoir retrouver enfin ce quotidien d’entraînements et de matchs c’est génial », confie l’entraîneur à www.magsport06.fr. Le championnat actuellement au centre d’une longue trêve qui prendra fin le 21 novembre prochain pour l’ESVL. « J’ai un fonctionnement de deux entraînements par semaine dont un en commun avec la réserve. Ce qui permet de travailler en opposition cohérente. Ma priorité a toujours été le collectif. Nous avons abordé la reprise avec beaucoup de sérieux mais toujours dans le plaisir de se retrouver toute ensemble. La cohésion de groupe est vraiment le plus important et ça nous permet de gagner des matchs. »

Des matchs amicaux vont être mis en place pour tenter de ne pas perdre le rythme. « Même si pour le moment les résultats sont positifs, nous devons continuer de travailler. La suite ne viendra pas seule. On se doit de se donner les moyens pour aller chercher les victoires. » Le reste du calendrier entre novembre et janvier sera en effet plus difficile avec des oppositions contre Saint-Laurent, Vence, Antibes ou encore Mandelieu.

« Ce sont des équipes que je connais bien et qui d’ici là auront progressé. Les trois premiers matchs nous ont permis de rejouer ensemble et d’intégrer les nouvelles : au nombre de cinq. Elles apprennent encore à évoluer en commun. On espère se perfectionner. Pour l’instant, c’est un match après l’autre. D’ailleurs, sur un plan long terme, je vais me méfier de cette équipe de Cogolin qui a un bon groupe et je trouve que ses résultats ne reflètent pas son réel niveau. Même s’il ne reste que treize matchs à jouer, le dernier se tiendra pour nous le 8 mai prochain. Pour les autres le 21 mai. C’est très loin. »