Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Volley : Obrador, une fin dorée

Ecrit par Martial Hespel

Marc Obrador laisse sa place sur le banc de la N3M et des M18 à la suite d'une saison exceptionnelle. Il repartira sans doute avec les M13 ou M15 du club cannois.

Auteur d’une saison exceptionnelle, Marc Obrador va repartir sur un nouveau cycle. Champion de France avec les M18 et deuxième du championnat N3M avec une bonne partie de ce même effectif, il repart à la base, ou presque, mais toujours à l’AS Cannes.

« Je cède ma place à un nouveau coach qui va amener un vent de fraîcheur. La plupart de ces jeunes m’ont eu plus de quatre ans comme entraîneur, pour leur développement personnel, il faut avoir un nouvelle vision et un nouveau formateur qui apportera d’autres solutions à leurs problématiques. Cette fin de saison est une fin de cycle et je vais repartir avec des plus jeunes », explique l’éducateur à www.magsport06.fr.

Obrador est en discussion avec un club en pleine reconstruction pour prendre les M13 ou les M15 : lui ne quitte pas l’ASC et continue l’aventure. « L’objectif est de former, former et encore former nos jeunes talents. » Rendez-vous dans quatre ans pour retrouver un groupe du niveau de celui qui a évolué cette saison ?

« Le titre en M18 a toujours été un objectif assumé et malgré tous les obstacles nous avons prouvé que nous étions la meilleure équipe de cette catégorie. Pour ce qui est de la Nationale 3, j’ai été un peu surpris de la maîtrise acquise par nos joueurs à mi-saison. Ils ont connu une montée en puissance rapide et ont dominé leur sujet aisément malgré leur jeune âge. J’espère leur avoir inculqué cet esprit de gagnant, de ne rien lâcher mais aussi la maîtrise des émotions dans n’importe quelle situation. »

« Par dessus tout, j’espère qu’ils n’oublieront jamais que le volley-ball est un sport de ballon et de plaisir. Que ce n’est pas la taille qui détermine la victoire mais la détermination de gagner. J’espère pour eux les revoir au plus haut niveau avec des entraîneurs qui leur feront confiance dans des équipes de haut niveau. »