Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Volley : Mandelieu se cherche encore

Ecrit par Martial Hespel

Petit à petit, la Nationale 3 de Mandelieu prouve qu'elle sera bien au rendez-vous du haut de tableau, même si les réglages ne manquent pas.

« Un match poussif où on a eu du mal à se mettre dedans. » Pour www.magsport06.fr, l’inoxydable Frédéric Colle, est revenu sur la victoire de Mandelieu, en cinq sets à Cagnes-sur-Mer à l’occasion de la quatrième journée de Nationale 3.

« Cagnes aurait pu tout à fait gagner. Ils gagnent le premier set et dans le deuxième on est mené 18-21 et dans le troisième 19-24. Pourtant, on se retrouve à mener 2 sets à 1. Un faux rythme. Nous avons eu du mal à faire nos points mais on a bien tenu en réception. J’ai pensé que nous allions réussir à plier le quatrième set, mais non. On repart comme les autres, toujours quatre ou cinq points derrière. On s’en sort finalement en cinq manches. »

Après trois matchs disputés – exempt de la première journée – Mandelieu affiche un bilan à l’image de son retour à la compétition après dix-huit mois d’arrêt. Un victoire en quatre manches et puis une défaite et une victoire en cinq sets. Six points. Des hauts et des bas. Un manque de régularité. « On a perdu offensivement avec les départs de Damien Campanella et Nicolas Massacrier. Mais on a un bon groupe. Avec une grosse solidarité, de l’expérience, mais aussi des jeunes, très jeunes. Je pense à Malco Ghio, libero ou encore Théo Delbé, centrale, tout juste 17 ans, sans oublier Mathis Bigler, 18 ans. Nous avons une bonne ossature. J’aime notre équipe, son état d’esprit, la maturité du groupe et ce notamment grâce à Jean-Chris (Donzion, entraîneur ; ndlr). Et puis il faut dire qu’être exempt à la première journée n’était pas une mauvaise chose. Nous avons eu un peu plus de temps pour se préparer même si on avait hâte de retrouver la compétition. »

Mandelieu a encore cinq matchs à disputer en 2021 dont quatre à domicile et ça recommence dès dimanche 7 novembre contre Fréjus. En cas de victoire, le podium ne sera sans doute pas loin, dans un championnat actuellement dominé par Ajaccio. Assurément, le groupe mandolocien n’est pas encore à son maximum et devrait faire vaciller bien des adversaires dans les semaines à venir.

(Crédit photo : Michael Toffolo)