Touboul reste à Antibes et prévient les jeunes

Hand
  • 10/05/2020

Laurent Touboul jouera, la saison prochaine, un huitième exercice consécutif avec les Titans d'Antibes. Arrivé à Saint-Claude l'été de la montée de Pré-Nationale à Nationale 3 il y aura tout connu : les montées et les maintiens jusqu'en Nationale 1. Le Capitaine n'a donc connu aucune descente sous le maillot blanc et bleu.

Celui qui aura 34 ans le 1er août prochain donc – si vous êtes forts en mathématiques – proche des 35 ans à la fin de la prochaine saison, a expliqué sur le site internet de l'OAJLPHB s'être posé concrètement la question de son avenir mais la fin de saison prématurée en raison du Covid 19 aura simplifié son choix. « Je ne peux que reconnaître que je me suis posé des questions en milieu d’année. Ai-je encore quelque chose à apporter au collectif sur et en dehors du terrain : dans la vie du groupe ? Je pense que oui. J’aime cette équipe et ce club et j’ai envie d’en profiter encore un peu sur le terrain et dans le vestiaire. Et puis il n’aurait pas été envisageable de terminer sur cette situation, avec l’arrêt du championnat pour cause de Covid 19. J’ai envie de choisir moi même mon dernier match. » 

Antibes jouera donc une troisième saison en Nationale 1 et verra son groupe se rajeunir considérablement. Si les anciens comme Foubert, Maziane, Audou, Sanssouci et donc Touboul seront toujours de la partie – pour certains se sera sans doute la dernière – quatre recrues qui ont entre 18 et 28 ans viennent offrir du sang neuf mais aussi du physique avec deux garçons notamment de 198 et 196 cm. 

Mais Laurent Touboul de prévenir, en bon Capitaine, que ces garçons, qui viennent tous de régions lointaines à la Côte d'Azur, ne sont pas venus que pour bronzer : le contexte actuel de toute façon ne devrait pas le permettre tout de suite. « Ce recrutement est satisfaisant à des postes où il y avait des besoins et en ajoutant un peu de masse et de hauteur. A ces jeunes joueurs de s’intégrer rapidement et de montrer qu’ils ne sont pas venus ici que pour le soleil. Rajeunir c’est bien, mais l’objectif à court terme est un nouveau maintien. Je compte sur eux pour apporter leur pierre à l’édifice dès la reprise du championnat. A plus long terme c’est très positif pour l’effectif, pour perdurer à ce niveau et continuer à viser plus haut. » 

Un cinquième muté est espéré au sein du groupe d'Olivier Inghilleri pour offrir encore plus de volume à l'effectif dans un long championnat passant sans doute de douze à treize équipes avec non plus deux mais trois descentes.

Gardons le contact