Le SLB s'en approche

Basket
  • 04/03/2020

On le savait, Sébastien Coanus comptait, de façon presque vitale, sur cette rencontre pour assurer son maintien. En match en retard, il a très nettement battu avec sa PNF de Saint-Laurent l'équipe varoise de Carqueiranne sur la marque de 70 à 50.

Désormais sixième à cinq journées du terme du championnat à égalité de points avec le quatrième, le SLB a toutes les cartes en main pour se maintenir. Ce succès, bonus en quelque sorte, permet de gommer en partie un mois de janvier raté. « De nombreuses blessures survenues en décembre nous ont fait mal par la suite. Mais globalement nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif. J'espère terminer la saison avec un bilan équilibré », confie le coach Sébastien Coanus.

Pour le moment le bilan est de six victoires pour sept défaites mais cet objectif est encore jouable car, avec un calendrier abordable, les Laurentines peuvent se maintenir. Mais attention, sur les cinq derniers matchs, il faudra rejouer à Carqueiranne, mais aussi aller dès le 8 mars chez une équipe de Monaco, dernière, qui vit une saison galère. Puis il y aura une grosse revanche à prendre à Vence après un match aller perdu début janvier à domicile. Trois matchs importants mais... à l'extérieur donc. Sébastien Coanus sait qu'un succès à Monaco peut suffire dans la course au maintien, mais il a aussi conscience que la marge de manœuvre est mince car il lui faudra par la suite affronter le leader et son dauphin.

« C'est à nous de gagner en régularité pour franchir un cap et ainsi réaliser notre objectif. On peut encore terminer 4e et compte tenu du niveau des équipes du podium ce serait parfait. On continue à s'entraîner fort et à prendre les matchs les uns après les autres. » Monaco enchaîne les désillusions et est déjà en préparation de la saison à venir mais pour se maintenir, Saint-Laurent n'aura pas d'autre choix que de jouer chaque minute avec sérieux sans se préoccuper du classement. 

Gardons le contact