Retour des entraînements le 20 janvier ?

Autre
  • 24/11/2020

Alors que petit à petit, depuis début octobre, entre l'arrêté préfectoral interdisant aux seniors de s'entraîner et de jouer en salle, puis le couvre-feu à partir de 21h et enfin le confinement, le monde sportif amateur maralpin a vu son champ d'action de réduire, il en sait un peu plus sur son avenir.

Le Président de la République vient de dévoiler son tableau de marche qui se fera en trois temps. Tout d'abord, alors que le confinement reste en vigueur ainsi que le principe d'attestation, l'activité sportive dans un rayon de vingt kilomètres et pour trois heures est autorisée à partir du 28 novembre. Quid des entraînements collectifs en extérieur ? Sans doute toujours impossible pour les seniors. Pour les jeunes cela devrait être possible. Puis, ce que chacun attendait également, à partir du 15 décembre, l'autorisation du retour des activités extrascolaires en intérieur si les chiffres continuent de baisser. Les clubs pourraient peut-être alors retrouver leurs jeunes. Un couvre-feu pourrait être mis en place à ce moment là de 21h à 7h du matin sauf... le 24 et le 31 décembre.

Enfin, le 20 janvier, si tout va bien et si la situation sanitaire continue de s'améliorer, place à la réouverture des salles de sports et donc - on peut l'espérer - de l'activité des clubs sportifs ! Une légère éclaircie donc avec un éventuel retour des entraînements au plus tôt pour le 20 janvier. La conservation d'un couvre-feu ou non n'a pas été précisée. Malgré tout, le Président insiste sur une rigueur capitale à adopter par les citoyens afin de ne pas vivre un troisième confinement.

"Le retour à la normale ne sera pas pour demain mais nous avons les moyens collectivement de réussir à maîtriser puis vaincre le virus. Chacun a un rôle et une responsabilité à tenir", explique Emmanuel Macron. Reste maintenant à étudier de près les chiffres de l'évolution du virus qui semble être le point central de la réflexion du Gouvernement. "Nous ne sommes pas au bout de cette crise. Les fêtes de Noël ne seront pas normales. Je vous demande d'être vigilant et de poursuivre vos efforts." 

Reste maintenant à savoir quelles seront les attitudes adoptées par chaque Fédération, chaque Ligue et chaque Comité. Une chose est certaine, si les entraînements reprennent le 20 janvier, il ne faut pas s'attendre à un retour de la compétition avant fin février voir début mars tout en sachant qu'il faudra jongler avec les vacances scolaires entre le samedi 20 février et le dimanche 7 mars inclus. Complexe... Soulignons enfin qu'il règne toujours cette ambiguité entre le terme "salle de sport" mentionné par le Président et l'absence de la formule précise "gymnase."

Gardons le contact