PNM : Le grande déception de Jonathan Rey

Volley
  • 06/11/2020

Les Mimosas n'ont, pour le moment, toujours pas raisonnés aux ballons de la Pré-Nationale Masculine de l'entraîneur Jonathan Rey. La première journée aurait dû se tenir le premier week-end d'octobre, mais en début de semaine est tombé l'arrêté préfectoral interdisant aux maralpins de plus de 18 ans de s'entraîner et de jouer dans leur salle respective. Depuis, le couvre-feu, puis le confinement, ont réduit à néant les espoirs de jeu en 2020 pour les Mandolociens.

"Sportivement nous sommes extrêmement déçus", ne peut cacher l'entraîneur auprès de www.magsport06.fr. "Tu construis un groupe de dingue, tu travailles sur la cohésion d'équipe et la préparation physique et au final rien. Tu passes maintenant plus de temps à positiver pour conserver le groupe et espérer qu'une lumière s'allume la haut pour nous maintenir en vie. Mais pour l'instant, on nous laisse à la dérive. Je me sens à l'abandon. J'ai joué quatre ans en Belgique, tout est plus organisé ou tout du moins il y a des schémas annoncés et ça permet de faire des débats et de parler volley pour la suite. Ici, tu arrêtes tout et on ne discute de rien."

Avant la mise en place du confinement, Jonathan Rey et Mandelieu ont cherché des salles dans le Var - département non soumis à l'arrêté préfectoral - et des matchs amicaux. Le souci, c'est que le 83 a été envahi de demandes du 06 et les planning des différents clubs varois était déjà chargé. "Nous n'avons eu aucune miette. Du coup, on a travaillé sur la cohésion de groupe en se voyant les soirs d'entraînement mais dans des bars. C'était important de le faire quoi qu'il arrive parce qu'on a beaucoup de personnalités différentes. Au moins chacun connaît la vie de chacun, chacun connaît le volley de l'autre et sa façon de voir les choses et ça, c'est des fois en dehors d'un gymnase que tu peux le comprendre."

Aucun match n'a donc été joué dans ce championnat, composé de neuf équipes, deux du Var et sept des Alpes-Maritimes. Lorsque le championnat débutera - s'il commence un jour - Mandelieu recevra Mougins avant d'être exempt à la deuxième journée, puis d'aller à Nice. Rendez-vous en 2021 ?

(Crédit photo : Michael Toffolo)

Gardons le contact