PNM : A l'ESVL on regrette le temps du partage

Basket
  • 04/03/2021

Son retour en Pré-Nationale fut douloureux, puis l'arrêt. Définitif ? Patience. Promu au sixième échelon national, Villeneuve-Loubet a perdu ses trois matchs disputés en début de saison. La faute, aussi, à un calendrier bien difficile, contre des Varois et la solide équipe du GSEM. Sans oublier une infirmerie qui à l'époque était loin d'être vide.

Depuis le 3 octobre, l'équipe Yann Mollinari ne joue plus et se retrouve complètement à l'arrêt depuis l'instauration du confinement le week-end. "Depuis le début d'année, en raison du couvre-feu de 18h, je donnais rendez-vous à la PNM et sa réserve le samedi et le dimanche selon le temps et les disponibilités de chacun", explique le coach à www.magsport06.fr.

"Ces séances, de une heure trente minutes chacune, nous permettaient de nous voir, de ne pas couper complètement, même si le jeu en extérieur n'apporte pas grand chose. Au moins, on se voyait, les joueurs étaient ravis de se retrouver et ça c'est très important." Du jeu, du plaisir, des matchs et des bières plus clôturer ces moments de partage. Mais depuis dix jours, tout cela n'est désormais plus possible et nous n'avons pas de visibilité sur l'avenir et encore moins sur la saison 2021-2022 puisque l'exercice actuel n'est toujours pas clôturé.

"On ne se projette pas. Il faut déjà sortir de cette mauvaise passe avant de penser à septembre. J'espère garder la même équipe. Je vais vite me rapprocher de mes joueurs pour en discuter. On avance à l'aveugle, on ne sait pas ce que sera l'avenir."

Gardons le contact