PNM : le BAC se rassure par une belle victoire

Basket
  • 23/09/2020

Très largement battu lors du premier tour de la coupe PACA au début du mois, le Basket Azur Club et son nouvel entraîneur, Johnny Rodrigues, attendaient avec impatience le début du championnat Pré-Nationale pour en savoir plus sur son niveau actuel dans ce contexte si particulier. « La préparation a été un super moment avec les garçons. Pour résumer, 80% du groupe est prêt physiquement, les autres doivent encore travailler pour combler leur retard. Nous avons pu jouer plusieurs matchs de préparation et je pense que l'on s'est présenté face à Grasse en bonne condition », explique le coach à www.magsport06.fr.

Un match difficile puisque les visiteurs avaient bien préparé leur coup. « C'était un premier match avec des contraintes sanitaires lourdes mais indispensables si on veut pratiquer le plus longtemps possible notre championnat. On s'est présenté avec un absent, blessé, mais nous le savions depuis la reprise. Le début de match est tendu, Grasse possède l'expérience de ce niveau et coach Ghis (Ghislain Fouillen ; ndlr) avait bien préparé cette soirée en variant les défenses. Nous, on le sait, tout ne se fait pas d'un coup de baguette magique entre un nouveau coach et des nouveaux joueurs. On le paye cash avec un 11-21 en faveur de Grasse. »

Par la suite, même si le BAC va mieux défendre, l'attaque bafouille toujours autant. Grasse va mener de seize points mais un gros run des locaux va permettre de revenir à seulement six longueurs à la mi-temps. « Le but est de revenir fort et continuer à élever le tempo défensif. On remporte le troisième quart temps 22 à 12. Nous sommes donc devant de quatre points mais Ghislain va encore varier les défenses et bien lire nos différents choix. On ne va pas se lâcher mais deux rebonds offensifs en notre faveur vont sceller notre victoire. Elle fût difficile à décrocher mais très importante pour ce groupe. » Score finale de 63 à 57.

Ce match de championnat – même si contrairement à plusieurs autres équipes le BAC a lui joué des matchs amicaux et même un match officiel de coupe PACA – a permis au groupe de Rodrigues de retrouver le goût au traditionnel match du samedi soir. Une saison étrange entre prise de température, gel hydro-alcoolique, interdiction de vestiaire et désinfection des ballons. « Au début c'était contraignant, maintenant c'est devenu une routine. À chaque fois je repère aux garçons l'importance de se protéger et donc protéger les autres. Nous voulons prendre du plaisir à chaque instant car à tout moment tout s'arrête. Ce sport est avant tout une passion pour nous et sans passion on ne s'épanouit pas quelque part. »

La suite, si tout se passe bien, c'est déjà samedi dans la salle du promu niçois, le NBAO. « Une équipe que je connais bien : que des amis sur Nice Ouest. Un club qui travaille bien et qui mérite aujourd'hui d'être à ce niveau. Il faudra être présent en défense et développer notre attaque sans perdre trop de ballons. » Les Niçois auront à cœur de lancer leur saison après des débuts difficiles à Fréjus et une défaite 88 à 67. En cas de second succès, le BAC pourra aborder la réception de la réserve du Cannet-Rocheville avec une certaine ambition de s'installer durablement en haut de tableau avant de commencer à affronter les équipes du Var.

Gardons le contact