PNF : Antibes va devoir se réajuster à la reprise

Hand
  • 21/11/2020

Une défaite et une victoire, tel est le bilan du promu, Antibes, dans le championnat PNF. Voilà donc depuis début octobre que l'équipe entraînée par Jérémy Schneider, secondé par Jérémy Chauvel, ne joue plus et ne peut donc plus se voir depuis le début du confinement. Pour ce groupe très hétérogène en termes de profil, il était déjà compliqué de se réunir en octobre, même si cela a pu se faire au Fort Carré. Pour Chauvel, qui s'est exprimé sur le site internet du club antibois, nouveau venu cette saison à Saint-Claude, il faudra redoubler d'effort lorsque la reprise sera possible pour ne pas perdre de temps.

"Actuellement c'est forcément difficile. Pendant ce confinement, tout le monde n’a pas les mêmes priorités, les mêmes besoins, les mêmes objectifs. C’est très hétérogène en termes d’âge, de niveau, de vécu, d’expérience ou encore de compétence. Malgré tout, avec Jérémy (Schneider ; ndlr) nous n’avons aucun doute sur le fait que lorsque l’on pourra reprendre, tout le monde sera là. Le groupe vit très bien et les nouvelles ont parfaitement été intégrées. Aujourd'hui, les perspectives sont très floues, on laisse les filles se gérer mais nous restons en communication. Ce qui est dommage, c’est qu’on va perdre tous les bénéfices de la préparation estivale. Si nous ne sommes pas inquiets pour les petites de 17 à 20 ans qui vont vite retrouver leur niveau, il faudra accompagner les plus anciennes. Ce sera long. Mais nous avons confiance, la priorité sera d’éviter les blessures."

Lors de la troisième journée, lorsque celle-ci pourra se poursuivre (Un match a été joué entre deux équipes du Var ; ndlr) Antibes recevra Cagnes-sur-Mer qui compte le même bilan d'une victoire pour une défaite. Il est à noter que, si à partir du mois de février, la compétition peut reprendre, il est tout à fait possible d'aller au bout du calendrier de base de cette poule de six équipes. Sur dix journées, deux ont déjà été jouées intégralement. Si cette phase (La PNF PACA est décomposée en quatre poules de six équipes ; ndlr) parvient à aller au bout, la Ligue aura une bonne base pour ensuite décider des montées et des descentes.

(Crédit photo : René Vinci)

Gardons le contact