N3M : Robert Zuttion fait le point sur Menton

Basket
  • 27/05/2021

Mickael Lake sera toujours, à la rentrée, l'entraîneur de la Nationale 3 Masculine du Menton Basket Club. Contacté par la rédaction de www.magsport06.fr, le Président Robert Zuttion l'a confirmé tout en glissant une info mercato avec le départ, pour raison professionnelle, de Mathieu Lefevre, arrivé au MBC à l'été 2017. Menton va devoir donc trouver un garçon polyvalent, pouvoir évoluer tant en Poste 3 que 4, pour solidifier son effectif avec ce départ. La saison à venir, plus que jamais, s'annonce longue et tortueuse. 

Pour le moment, aucun autre départ n'est acté. "Nous allons essayer de repartir avec le meilleur effectif possible. Pour le moment, aucun autre départ n'est à signaler et nous allons tenter d'intégrer des jeunes entre la Nationale 3 et la Régionale 2 qui, elle, sera toujours conduite par Hans Bodiang", glisse le Président. "Nous vivons une situation si particulière qu'il est difficile de se projeter puisque les garçons sont privés de jeu collectif depuis plus de six mois. Nous allons commencer à nous revoir en juin. Ainsi, pour le moment, hormis Mathieu, tout le monde reste."

L'objectif est clair, jouer le podium. "Même si le début de saison 2020 a été très particulier, nous avons eu le temps de jouer cinq matchs. Dont un contre Saint-Laurent... à Lorgues. Mais nous avons pu voir qu'avec ce groupe, le très haut de tableau, c'est-à-dire premier, deuxième ou troisième, était vraiment jouable. Il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas reproduire cela. Puisque nous gardons l'ossature, j'ai confiance, même si nous vivons une coupure interminable et tellement particulière."

Au sujet de la vaccination et du fameux passeport sanitaire, pour vivre une saison la plus normale possible, Robert Zuttion a son avis. "Je suis plutôt pour la vaccination dans le sens où il faut une politique commune pour vivre une année la plus normale possible. Si chaque Comité ou si chaque Ligue fait à sa sauce, avec parfois de la vaccination, parfois sans, nous allons avoir trop de problème lorsqu'il y aura des cas contacts par exemple. Il faut une cohésion et que tout le monde aille dans le même sens."

Gardons le contact