N3M : Monaco aura t-il un privilège ?

Basket
  • 27/11/2020

Pour Johann Boscher, entraîneur de la Nationale 3 Masculine de Monaco, trois semaines d'entraînements seront suffisantes à une condition. Alors que le gouvernement a évoqué un éventuel retour en salle le 20 janvier pour les seniors et que la FFBB ait planché pour une reprise de la compétition le 13 février, le coach monégasque explique qu'il faudra aussi une possibilité de reprendre le rythme en extérieur avant.

"Ce sera jouable si on peut courir avant ! Mais pour ça, il faudra aussi avoir tous les joueurs la semaine, même le week-end. Sinon ça va être difficile et les effectifs vont souffrir. Quoi qu'il en soit, la tenue du championnat s'annonce compliquée", explique t-il à www.magsport06.fr. "Si on reprend le 13 février et qu'on tire jusqu'au dernier week-end de juin, nous avons vingt week-ends de disponibles, jours fériés inclus. Ça va être la course... Sans arrêt. Nous, il nous reste 19 matchs à jouer. Certains encore 21 ! Ce ne tiendra pas, sauf si tu joues en semaine. Et s'il n'y a pas de nouvel arrêt au milieu en raison d'une relance de la crise sanitaire. On va avoir un gros travail psychologique à faire sur les joueurs."

À signaler qu'actuellement Monaco n'est pas en confinement et ne suis donc pas le même dispositif mis en place par le gouvernement français. Rien ne dit donc que les sportifs monégasques ne pourront pas retrouver leur salle, eux, dès le lundi 4 janvier par exemple. Soulignons enfin que la FFBB se réunira à nouveau le 11 décembre pour évoquer d'éventuels modelages des championnats afin de les rendre plus digestes pour les joueurs.

Leader de Nationale 3 au moment de l'arrêt du championnat en mars dernier, Monaco n'est pas monté en Nationale 2 suite à l'annulation des montées et des descentes. L'ASMB n'affiche en ce début de saison pas le même rendement avec déjà deux défaites en trois matchs.

Gardons le contact