N3M : Athuil enthousiaste mais très prudent

Volley
  • 04/03/2021

Voilà presque un an que la Nationale 3 d'Antibes est à l'arrêt. Hormis une courte préparation estivale, ponctuée d'une seule semaine en salle et d'un match de championnat en septembre, le groupe de Jonathan Athuil subit de plein fouet la crise sanitaire.

Dans l'attente d'une éclaircie, l'entraîneur voit d'un bon œil les espoirs de la FFVB qui mise sur un retour en salle fin mars pour une reprise du championnat courant avril avec comme objectif de boucler une phase aller pour distribuer les montées et les descentes. "Je trouve ça bien. Chacun a besoin de retrouver une vie sociale et de sportif", explique t-il à www.magsport06.fr.

"Ça fera du bien à tout le monde. Malgré tout, je rejoins les propos du Président de Saint-Laurent du Var. J'ai un groupe avec beaucoup de trentenaires. Hormis deux ou trois jeunes, ce sont tous des garçons pour qui il faudra assurément plus de temps que des gamins de 20 ans pour retrouver le rythme. Il faudra faire très attention aux blessures. Début janvier, au moment où nous devions reprendre le championnat mi-février, j'avais demandé aux garçons de reprendre le cardio et de s'entretenir, mais finalement, nous n'avons jamais pu rejouer. C'est pour cela que, même si je pense qu'il est bon de reprendre les matchs, j'estime qu'il faudrait mieux jouer mais au centre d'une saison blanche, sans montée ni descente, pour éviter une excès d'engagement qui pourrait être fatal pour beaucoup. Nous sommes malgré tout dans l'attente car il sera je pense difficile d'avoir les salles à la fin du mois."

Si le calendrier de la FFVB est tenu, Antibes reprendrait la compétition à Aubagne le 18 avril et devra jouer six matchs sur dix à domicile. "C'est un calendrier plutôt favorable. On ne joue pas la montée et on espère ne pas se battre pour la relégation non plus. Mais, pour être sincère, je ne pense pas vraiment à ça. Déjà, si nous pouvons reprendre les entraîinements avant l'été, histoire de reprendre le goût du volly, ça serait déjà super."

Gardons le contact