N3F : Marine Dubois et les Collines vers l'avenir

Hand
  • 14/03/2021

Recrue l'été dernier de la N3F du Handball des Collines après quatre saisons à Cagnes-sur-Mer, Marine Dubois n'aura eu le temps de ne disputer qu'un match avec sa nouvelle équipe. L'ailière gauche s'avance plus motivée que jamais à l'idée de disputer - si la crise sanitaire le permet - une saison complète sous ses nouvelles couleurs.

Marine, la FFHB a statué il y a quelques jours en proscrivant définitivement un retour de la saison actuelle...

C'est un soulagement. Ça devenait compliqué de gérer à la fois les espoirs et les déceptions de semaine en semaine. A chaque fois qu’on pensait arriver au bout du tunnel et pouvoir reprendre, la réalité de la pandémie reprenait le dessus et nous devions encore patienter. Cette décision est logique pour l’intégrité physique des joueurs, avec un risque important de blessures graves en cas de reprise sans réelle préparation physique.

La gestion de groupe doit être bien compliquée depuis maintenant six mois ?

Il faut s’adapter. Nous avons gardé contact avec l’équipe. Ont été mis en place des entraînements en extérieur afin de garder la forme et conserver cette cohésion d’équipe. Malheureusement entre l’annonce du deuxième confinement fin octobre et la mise en place du couvre-feu de 20h puis de 18h il est devenu de plus en plus compliqué de se rassembler pour s’entraîner. Sans parler du confinement du week-end. Nous avons dû de nouveau nous adapter et l'entraîneur nous a envoyé une prépa physique à faire seule ou en petit groupe restreint.

L'avenir ?

Maintenant que l’on sait que la saison ne reprendra pas, on se tourne vers la prochaine avec beaucoup d’envie et d’impatience. On espère que l’on pourra retourner dans les gymnases en mai ou en juin afin de reprendre les entraînements et même, si l'on peut, quelques matchs amicaux afin de retrouver des sensations sur le terrain après une bonne période de réathlétisation pour éviter les blessures car c’est le risque majeur.

Finalement, vous n'avez pu jouer qu'un seul match officiel ensemble...

En effet. On envie de vivre une saison ensemble, avec ces victoires et ces défaites, se battre sur tous les ballons comme des mortes de faim. Le groupe vit bien. On s’entend très bien. J’ai assez vite trouvé ma place. Je connaissais quasiment toutes les filles, pour avoir joué avec certaines ou pour les avoir sifflées en Départementale ou Régionale. Je pense que l’effectif va rester le même pour l’année prochaine, avec quelques joueuses en plus pour renforcer notre groupe.

Gardons le contact