N1M : Après Draguignan, Antibes doit réagir

Hand
  • 24/09/2020

Dimanche, Antibes doit gagner ! Les Titans, qui évoluent en Nationale 1 pour une seconde saison, sortent d'une première défaite à Draguignan sur la marque de 30 à 26 et personne à Saint-Claude – en premier lieu les joueurs – n'aspire à revivre la situation d'il y a un an où entre le championnat et la coupe de France, le groupe d'Olivier Inghilleri avait débuté par huit défaites consécutives. 

Pourtant, en terre varoise, grâce notamment à un Grégoire Charousset à peine arrivé et déjà décisif, Antibes a longtemps été dans le coup. « On fait une bonne entame de match avec une bonne défense ce qui permet de récupérer des ballons », raconte à www.magsport06.fr Thomas Saint-Voirin, gardien antibois. « Mais on a jamais réussi à marquer ce but du plus deux qui nous aurait fait du bien. » Ainsi, si Antibes est devant d'un but à la 21e minute, un temps faible va voir Draguignan mettre un 6-0 pour passer devant 14 à 9. « Ils ont profité de quelques pertes de balles et de tirs loupés. On n'a pas réussi à revenir. Ils étaient à domicile et jouaient leur premier match de Nationale 1 ! Quoi qu'il en soit je pense qu’on a tout simplement mal joué le coup. C'est une équipe qui est à notre portée et on est parti avec énormément de regrets. Ce n'est vraiment pas facile de finir un match avec le sentiment d'avoir permis à l’adversaire d'être dans un fauteuil confortable sur la deuxième mi-temps. »

Les Antibois ont malgré tout montré à nouveau qu'ils ne baissaient pas les bras et que de bonnes bases étaient déjà en place. « L'année s'annonce longue et il ne faut pas s’affoler mais ne pas non plus négliger notre prestation. On doit travailler. On en a tous conscience. Chacun est concentré sur la réception d'Ajaccio dimanche. Nous avons des infos concrètes sur ce qu'on doit travailler et les erreurs à ne pas reproduire », conclu le portier antibois.

C'est donc Ajaccio, vainqueur 31 à 21 de Montpellier lors de la première journée – avec un score qui s'est surtout creusé dans les cinq dernières minutes – qui arrive à Saint-Claude dans quelques jours avec l'ambition de tout de suite prendre de gros points importants dans une saison qui s'annonce floue. Pour Antibes, les points perdus seront difficiles à rattraper. Mais les Antibois ont l'expérience heureuse de la saison passée pour savoir que rien n'est perdu et qu'avec une état d'esprit irreprochable on peut renverser des montagnes.

Gardons le contact