Les mineurs à nouveau à la maison ?

Autre
  • 30/12/2020

C'est une sacré douche froide qu'on senti couler sur leur motivation hier soir les sportifs mineurs maralpins. A peine ont-ils pu, dans un premier temps, obtenir l'autorisation de se retrouver en extérieur pour retrouver une activité physique en groupe et en semblant de jeu collectif, puis leur salle pendant quelques jours avant les fêtes de fin d'année, que le train connaîtra, sans doute, une énième halte.

En effet, mardi soir, durant le journal télévisé de France 2, Olivier Véran, Ministre de la Santé, a constaté une dégradation des chiffres et une accélération de la circulation de la Covid 19 dans bon nombre de départements de l'hexagone. Les Alpes-Maritimes en font partie et par conséquent un couvre-feu dès 18h, au lieu de 20h actuellement, pourrait être mis en place par le gouvernement dès le samedi 2 janvier 2021. Une mesure qui obligerait les clubs et les municipalités à fermer leurs installations sportives dès 17h30 voir 17h15 afin de permettre à chacun de regagner son domicile avant l'heure fatidique.

Autrement dit, hormis pour les mercredis et samedis matins, ainsi que l'après-midi du troisième jour de la semaine, les entraînements des mineurs ne seront guère envisageables puisque chacun sera contraint de rentrer chez lui à la sortie de l'école. Reste à connaître deux précisions. Tout d'abord, la confirmation de l'application de cette mesure et ainsi qu'une éventuelle adaptation. Notamment l'autorisation pour un parent de circuler en soirée afin de conduire et de récupérer son enfant à la salle avec présentation de la carte de licencié du mineur en question lors d'un éventuel contrôle de police.

Notre rôle ne sera jamais de discuter les décisions du gouvernement mais il faudra sans doute autoriser à terme cette possibilité, il deviendrait, sur un long fleuve, très regrettable de voir les enfants privés à nouveau d'une activité physique encadrée. Aux jeunes, participants en ce moment même à un ultime stage, dans des clubs qui ont pu en organiser grâce à des Mairies conciliantes, de profiter au maximum de ces moments de partages sportifs.

Quoi qu'il en soit, ces nouvelles mesures - qui restent à confirmer - au sujet des mineurs, semblent anéantir un peu plus chaque jour un possible retour à la normale des seniors pour cette saison 2020-2021.

Gardons le contact