Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Handball : Pas de miracle pour Cannes

Ecrit par Martial Hespel

Pour son ouverture du championnat D2F, Cannes s'est logiquement inclinée face au Havre. Mais il n'y a rien d'alarmant.

Cannes le savait. Vis à vis du contexte, débuter sa saison par la réception du Havre, n’était pas l’idéal, si ce n’est pour, tout suite, être plongé dans le bain de cette poule unique à quatorze de D2F. « Les nouvelles recrues pour cette saison sont très prometteuses. Collectivement, il faut encore travailler car l’équipe a beaucoup changé. Quand nous serons au point, je pense que cette équipe est capable de montrer du beau handball », prévient la Capitaine. Patience.


Bien que les Normandes n’aient jamais réellement tremblé aux Mûriers durant la rencontre, Cannes-Mandelieu restait à un contact raisonnable. Grâce à l’un des neuf buts de Touré, les locales vont revenir à 16-20, conservant un mince espoir. Mais dix minutes plus tard, le tableau des scores affiche un cinglant 16-26 pour un score final de 19-33. Pas de miracle.


Un nouvel entraîneur sur le banc, le Macédonien Petreski, un groupe qui a beaucoup bougé et qui a gagné en jeunesse ainsi qu’une préparation perturbée avec seulement deux matchs matchs amicaux de disputés en raison de la pandémie et plusieurs joueuses à l’isolement durant la préparation, les signaux n’étaient pas tous, loin de là, au vert. Mais pas de panique. Cannes et le Havre ne boxent pas dans la même catégorie. Les Ciel et Marine, équipe historique du handball féminin tricolore, longtemps en première division, ont frôlé la remontée au sein de l’élite il y a quelques semaines. Cannes se reconstruit et ne cherche qu’une chose, se stabiliser en deuxième division. 


L’arrêt du système de deux poules de huit et le retour du championnat unique à quatorze, laisse du temps aux équipières de la Capitaine Alice Barrès pour monter en puissance et ne pas faire partie des trois ou quatre dernières équipes qui descendront en Nationale 1. Samedi prochain, Cannes a rendez-vous à Rennes, qui a aussi perdu lors de la première journée.