Par Sudeast Info
Basket : Vence ne se cache pas
C'est un Jean-Luc Cerutti très ambitieux qui s'avance. Un objectif principal : monter en Pré-Nationale. Mais pas que, le coach voit plus loin...
Basket : Dirion et Mougins, objectif R2
Michael Dirion n'aura finalement passé qu'une saison à Mouans-Sartoux. Déjà de retour à Mougins il n'a qu'un objectif en tête : remonter aussi vite que possible en Régionale 2.
Basket : 14 équipes en Nationale 3
Le championnat N3M passe de 12 à 14 pour la saison à venir. Un mois de plus de compétition avec son lot de surprises et de retournements de situations ?
Volley : Desmedt remplace Rey
Jonathey Rey (à gauche), ici aux côtés de l'un de ses piliers, Jérémy Magar, ne sera plus l'entraîneur de la PNM de Mandelieu. Michel Desmedt lui succède.
Volley : Cannes connait son calendrier
La Nationale 3 de l'AS Cannes sait qu'elle ne chômera pas cette saison. Les deux premières journées résument à elles-seules les joutes à venir.
Basket : Engouement au Hangar 21
Les play-offs de la deuxième Summer League du Hangar 21 touchent à leurs fins : le 28 juillet. Un succès à nouveau pour ce lieu déjà incontournable.
Basket : Boscher retrouve le banc en N3M
Après un an de transition, Johann Boscher est de retour sur le banc de la Nationale 3 Masculine de l'AS Monaco Basket et ce n'est pas pour de la figuration.
Volley : Mandelieu vs Antibes en ouverture
La composition de la Poule N3M est connue ainsi que son calendrier avec un premier derby maralpin pour lancer d'entrée les hostilités.
Basket : Le CCAB a rendez-vous
Nous connaissaons la date de la reprise pour la N3M du CCAB. Un programme digne formation professionnelle qui n'a qu'un unique objectif : remonter en Nationale 2.
Basket : Chaix fait le choix de s’arrêter
Jérémy Chaix a indiqué à notre média qu'il ne sera plus à la rentrée l'entraîneur de la Pré-Nationale Féminine du VBC.

Handball : La N2F d’Antibes doit composer

Ecrit par Martial Hespel

Privée de sa salle Saint-Claude, la N2F capitalise sur la cohésion et la solidarité sans se laisser abattre pour travailler et croire en elle.

C’est un groupe considérablement rajeuni qui attend de pouvoir retrouver sa salle, Saint-Claude. Voilà six mois, depuis début mars, que l’antre des handballeurs antibois est privatisée par la Municipalité pour la campagne de vaccination.

Les filles de Davor Brkljacic et d’Yvan Merlino en sont donc réduite à travailler sur la piste et à trouver des créneaux sur d’autres salles. Un manque de confort criant. « Notre terrain nous manque. On s’entraîne à droite à gauche. Les dirigeants font tout leur possible pour nous trouver des créneaux dans d’autres gymnases. On a pas vraiment le choix donc on s’adapte à la situation en attendant. Ça ne nous empêche pas de bosser car on sait que le championnat approche et qu’il faut être prêtes malgré tout », explique Noémie Pivert, 21 ans, qui va débuter sa cinquième saison à l’OAJLPHB. 

Nouvelle Capitaine de l’équipe, Ophélie Bel voit d’un bon œil les semaines à venir. L’état d’esprit et la solidarité devront être irréprochables pour contrebalancer l’absence de la salle et ainsi rapidement décrocher des résultats. « Cette année nous avons un groupe qui a énormément changé, en majorité très jeune avec beaucoup d’anciennes U17. Il y a de très bons éléments. Je pense qu’en apprenant à jouer ensemble et avec du travail, notre équipe sera au point pour attaquer le championnat sereinement. Humainement nous ne nous connaissons pas encore. C’est un groupe dynamique et motivé donc il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas. Je pense que nous avons toutes le même objectif donc si nous faisons preuve de rigueur et d’investissement nous pouvons aller loin. »

Le 11 septembre, il faudra se rendre à Bouillargues pour débuter le championnat avant de, peut-être, recevoir La Ciotat à Saint-Claude une semaine plus tard, rien n’est moins sûr. Le match pourrait éventuellement être inversé même si la tendance penche vers un match à Antibes. Assurément, ce jeune groupe, privé de sa salle, ne pourra que monter en puissance au fil du temps. Ainsi, un premier bilan intéressant sera à faire après quatre journées, date du 2 octobre.

Suivra une première coupure de quinze jours qui permettra au groupe de travailler dur pour combler un éventuel retard sur le plan du jeu. Si les Antiboises ont à ce moment là limité la casse, il faudra assurément les prendre très au sérieux pour la suite.