Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Handball : Grasse, un dernier espoir

Ecrit par Martial Hespel

Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.

Un exploit et un bon concours de circonstances. Le Pays de Grasse ASPTT possède encore une infime chance de passer en play-offs de Nationale 3. Une équipe qui avait vu l’été dernier son entraîneur historique, Jean-Christophe Dalmasso, annoncé clairement : la montée en Nationale 2 ou rien.

Six mois plus tard, le bilan est loin d’être au rendez-vous, une cinquième place, hors donc du top 4 qualificatif : quatre victoires, un nul pour six défaites. Mais alors, comment expliquer cet échec ?

« C’est une année dure à accepter après celle réalisée l’année dernière. J’ai perdu trois joueuses du collectif de la saison dernière. Et en début de saison, les blessures se sont enchaînées : croisés, fracture de la cheville etc… Au total j’ai perdu mes deux demi-centres, mes deux pivots, un poste 3 défensif, mon ailière droite ou encore une arrière gauche. Beaucoup trop. Surtout à ce niveau de jeu. Et je rajoute une autre arrière gauche qui nous a quitté pour ses études. Alors, nous avons recruté oui, mais cela prendre du temps », explique l’entraîneur à www.magsport06.fr.

« Je suis satisfait du comportement actuel de mes filles. Notamment sur des matchs récents comme contre Hyères (Victoire face à la lanterne rouge 35-19 ; ndlr). Ce type de match, par le passé, nous aurions attendu les cinq dernières minutes pour se mettre à l’abri. Là, dès la 13e minute, on mène 7 à 1. On clos le débat pour ensuite gérer. On arrive à imposer notre rythme et notre projet de jeu. »

Mais alors, quoi qu’il advienne et même si, officiellement, la montée n’est pas encore hors d’atteinte, que peut être l’avenir de Dalmasso sur le banc, lui qui n’imaginait rien d’autre que de jouer en Nationale 2 la saison prochaine ? « Je laisserai la main à mon Bureau Directeur pour choisir ma reconduction ou non. Personnellement, j’aime ce groupe, chacun membres qui le compose. On se porte vers le haut autant dans la réussite que dans la difficulté. Je ne souhaite pas quitter le navire. Je reste persuadé de la compétence à la fois sportive et humaine de ce collectif. »

Samedi à 21h00 à La Ciotat (3e), Grasse (5e) jouera sa dernière carte en vue de passer en play-offs. D’autant plus que dans le même temps La Crau (4e) aura fort à faire en recevant le leader, Antibes. Antibes, prochain adversaire de Grasse.

(Crédit photo : Auria Gouey)