Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Handball : Grasse, seul leader en N3M

Ecrit par Martial Hespel

Vainqueur au SMUC il y a une semaine avec carractère, Grasse a envoyé un signal au championnat. Seul leader de Nationale 3. Pour longtemps ?

Dis moi qui as-tu battu, je te dirai qui tu es. Seule au monde. Ou presque. Après trois journées en Nationale 3, le Pays de Grasse ASPTT est désormais la seule formation de la Poule 8 a avoir remporté toutes ses rencontres. Au SMUC, le week-end dernier, amoindri, Grasse a vécu une soirée en deux temps. Un premier round difficile avec du retard à la pause (14-10 pour les Marseillais ; ndlr) avant de s’imposer en renversant la tendance (24-28 ; ndlr). Jean-Michel Charloton s’exprime longuement pour www.magsport06.fr.

« Nous avons connu une première mi-temps compliquée avec trop de pertes de balle et de mauvais choix de tirs, aussi il était nécessaire à la pause de régler cette situation et redonner confiance au groupe avant de reprendre le match. Il était important pour moi de rassurer mon groupe sur ses capacités à renverser la situation. Ma conception du handball est que le collectif doit se mettre au service des individualités, aussi j’ai fait des choix en sollicitant l’ensemble des joueurs sélectionnés même de très jeunes car chaque semaine ils prouvent leur investissement et ils ont contribué à ce succès en écoutant les joueurs d’expérience et en apportant leur envie et leur dynamisme. Ce mélange des générations est productif et intéressant pour tous et les jeunes formés au club doivent être totalement intégrés au projet actuel et feront l’avenir. »

S’il est encore trop tôt sans doute pour se projeter vers un éventuel coup de maître au début de l’été prochain, une première constatation simple est à mettre en lumière. Jean-Michel Charloton, qui a pris en main ce groupe il y a à peine quelques semaines, a réussi son début de saison. Trois matchs, trois victoires, dont deux à l’extérieur. Mais voilà poindre un calendrier haché. Si le mois de novembre s’annonce colossal, Grasse joue désormais tous les quinze jours : 8 octobre, 22 octobre puis 5 novembre. Il faudra conserver le rythme, la confiance, mais de façon plus espacée. Du positif aussi. Grasse est au chaud et le staff peut cajoler, dans la joie et la bonne humeur, un effectif qui compte plusieurs vieux briscards dans son effectif qui ont besoin de souffler.

Mais alors, que peut jouer ce groupe à l’avenir ? « Tout projet sportif se doit d’être ambitieux, l’important étant avant tout de se faire plaisir sur le terrain et d’apporter du plaisir à ceux qui viennent nous soutenir à chaque match mais match après match l’objectif de tout sportif est de gagner ou d’apprendre ! Le club m’a accordé sa confiance et moi je l’accorde au club à Lucas Douere notre préparateur physique et à mes joueurs pour avancer ensemble vers notre objectif commun. » Deux matchs à venir pour Grasse contre des formations qui n’ont pas encore gagné, Teyran puis Marignane, deux défaites chacun et un match nul… entre eux justement. Des matchs à la mesure du leader pour confirmer et creuser l’écart en tête de groupe ?