Par Sudeast Info
Handball : Antibes à la guerre sans Giusta
Manon Giusta quitte à nouveau la scène. Une nouvelle opération à l'épaule l'attend, elle qui a fait tant de bien à la PNF antiboise en début de saison.
Handball : Gallice et le Cros sans pause
Bientôt trois mois après le début de sa préparation estivale, la PNM du Cros-de-Cagnes n'a joué que trois matchs. Le coach Raphaël Gallice attend, enfin, de voir les matchs s'enchaîner.
Handball : Grasse bascule en tête
Retrouvera t-on Grasse en Nationale 2 la saison prochaine ? La N3F du coach Dalmasso ont envoyé un sérieux signal à Cagnes-sur-Mer.
Handball : le HBMMS piaffe d’impatience
Avec seulement trois matchs disputés, la PNM du HBMMS patiente avant de réellement lancer sa saison. La réception du Cros va t-elle permettre de se rassurer ?
Handball : le BTP est en avance
Le bilan de début de saison de la Pré-Nationale du BTP est excellent. Invaincu après cinq journées, le groupe de Ziane Elfraihi est en avance sur son tableau de marche.
Handball : Antibes, contre les éléments
Avec la venue de Nîmes, pour le compte de la cinquième journée de N1M, Antibes tentera de résoudre l'équation pour s'imposer. Diminué, il faudra lutter.
Basket : Saint-Laurent tient son rang
Grâce à deux succès acquis à domicile, la N3M du SLB prouve à chacun qu'elle sera bien dans la course aux accessits cette année.
Basket : Grasse se lance « enfin »
Ce week-end, à l'occasion de la 3e journée de PNM, Grasse a décroché son premier succès, un moment important pour Joseph Galas et ses hommes.
Volley-ball : Cannes ne manque son entrée
Trois points. Ce qui est pris n'est plus à prendre. La jeune équipe de Cannes a réussi ses débuts en N3M.
Volle-Ball : Que peut jouer Antibes ?
Pour son entrée en N3M, Antibes a peiné à exister contre Saint-Laurent (25-20 25-16 25-14) et va devoir réagir rapidement même si le calendrier ne lui permet pas encore.

Handball : Carros, un trouble-fête ?

Ecrit par Martial Hespel

La N3F de Carros a remporté d'une belle manière sa première journée et compte confirmer pour vite se mettre à l'abris.

Kévin Dérombise se sera servi de la longue pause dû au Covid pour construire un effectif bien plus solide que les saisons précédentes. En référence avec la saison 2019-2020, où il avait fallu attendre la dernière journée de la phase aller pour enfin prendre trois points, à l’époque contre La Crau, les équipières de la nouvelle venue, Noémie Delaporte, ont fait mouche d’entrée contre la réserve du BTP Nice samedi dernier, 32 à 27.

Pourtant, ce sont les Niçoises qui ont idéalement débuté avec un cinglant 0-4 après six minutes de jeu. « Cette reprise s’annonçait compliquée. J’avais donné des consignes simples aux filles sur l’envie et l’intensité et rien ne s’est passé comme prévu. J’ai dû poser en temps-mort pour remettre les pendules à l’heure », peste le jeune entraîneur, auprès de www.magsport06.fr. Mais il fallut du temps pour renverser la tendance alors que le score passera de 3-9 à 15-17 à la pause. C’est à la 34e que Carros passera devant pour ne plus lâcher la tête grâce à une grosse défense, des montées de balles rapides afin d’épuiser un adversaire dont Dérombise avait deviné qu’il souffrirait de minute en minute.

« Elles ont explosé. J’ai pu faire tourner et faire participer tout le monde. Chacune a montré beaucoup d’envie et a pu s’exprimer. Tout le monde était, dans un premier temps content de retrouver le championnat mais surtout en plus à domicile, devant notre public, avec cette victoire. » Rapidement confirmer, dès ce samedi à Cagnes-sur-Mer, ne sera pas simple du tout. Mais les locales n’ont pas disputé leur première rencontre, reporté en octobre face aux Collines. Carros partira, peut-être, avec un peu plus de certitude et de confiance.

« J’ai conscience, oui, d’avoir un super groupe, qui peut faire de très belles choses. Mais on ne va pas se cacher, l’objectif unique, pour le moment, c’est le maintien le plus vite possible ce qui passe par un top 4 sans attendre donc les play-downs. Si on y parvient, on pourra aussi travailler avec plaisir et sans pression pour 2022-2023. Mais en attendant, le maintien, rien que le maintien. On ne pourra lorgner sur la Nationale 2 que dans quelques années. Cela engendre de gros changements financiers et humains, avec beaucoup plus de contraintes. 

Même si tout évolue dans le bon sens, avec notamment une alliance chez les jeunes avec Saint-Martin du Var, pour sortir les meilleures et leur proposer un bon niveau de jeu, c’est encore un autre monde. On reste très ambitieux, toujours, mais pour l’heure, je ne cherche qu’à me maintenir rapidement. »

Trois points sont déjà en poche.