Par Sudeast Info
Handball : Rion sur le banc du HBMMS
Se mettant en retrait du banc de la PNM du HBMMS, Jérôme Oliva voit Fabrice Rion, un ancien de la maison, le remplacer pour conduire le groupe au maintien.
Handball : le 06 dans le dur
Si Villeneuve-Loubet tire son épingle du jeu à Monaco, globalement le début de saison de la Nationale 2 n'est pas brillant pour les Maralpins. Est-ce surprenant ?
Volley : Cagnes annonce son « Big Game »
Ce samedi soir, l'USC jouera en Nationale 2 un match très important à plus d'un titre. L'occasion à domicile de prendre des points pour ne pas douter.
Handball : Carros, l’art de la patience
Avec seulement trois matchs joués jusque-là, la PNF de Carros patiente avant de réellement lancer sa saison pour lorgner sur un retour en Nationale 3.
Handball : Nice dans le top 5 de N1F
Cinquième de N1F, la réserve de l'OGC Nice dispute samedi un match important avant une trêve de cinq semaines. Il faut rebondir à domicile après la perte du derby au début du mois.
Basket : Durand et le CCAB à un tournant
Match de coupe PACA à venir face à une Nationale 2 et match au sommet contre Grenoble à venir en championnat, le CCAB va être fixé un peu plus sur ses objectifs.
Volley : Villeneuve vite dans le bain
Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.
Handball : Moment charnière pour le BTP
Avec quatre victoires en quatre journées, la N2F du BTP Nice a réussi son début de saison mais deux déplacements capitaux se profilent pour affiner l'objectif.
Basket : Grasse, c’est solide
Vainqueur de ses deux premières journées de PRF, Grasse a déjà envoyé un signal au championnat mais attention la pente va se durcir avec un déplacement à Vence.
Basket : Golfe remet son titre en jeu
Champion de Pré-Régionale, Golfe-Juan n'a pas souhaité monter en Régionale 3. L'équipe de Steven Le Lay remet avec plaisir son titre en jeu.

Handball : Carros suspendu à une IRM

Ecrit par Martial Hespel

Dans le coup en PNM en ce début de saison mais toujours battu, Carros montré des signes positifs mais ne connait pas encore la gravité de la blessure de Kévin Millet.

Carros vit un début de saison qui n’est pas si noir que les résultats peuvent le laisser paraître. Certes deux défaites pour débuter mais sur des prestations cohérentes et sans Kévin Millet. Homme fort de la division depuis des années, l’ancien joueur du BTP Nice, qui vient de rejoindre Carros cet été, s’est gravement blessé au genou avant la mi-temps du premier match à domicile contre Villefranche-sur-Mer.

Au final, alors que Carros aura mené toute la rencontre, une défaite d’un but de justesse. Une semaine plus tard, une courte défaite, dans un match spectaculaire, 36 à 33, dans la salle de la réserve de Mougins – Mouans-Sartoux. « On est pas loin en ce début de saison. C’est vraiment notre sentiment », confie à www.magsport06.fr le Carrossois Romain Charlier. « Kévin, c’est une grosse perte, on ne sait pas encore s’il souffre d’une grosse entorse au genou ou si ce sont les croisés… Alors, contre Mougins on s’est retrouvé à dix dont deux gardiens. Le manque de rotation nous a fait mal. Je pense que si nous étions au complet sur ces deux premiers matchs, la victoire aurait été au rendez-vous. »

Carros doit aussi se mettre en place avec un nouvel entraîneur, Eric Lemaitre. Les effets positifs sont déjà là selon Romain Charlier. « Son discours est bon ! Les entraînements aussi. Il cible bien nos faiblesses. On y travaille. Il est intransigeant là-dessus, c’est parfait. Il manque juste une victoire pour confirmer tout ça. »

Avant le futur match, la prochaine étape importante est l’IRM de Kévin Millet ce vendredi. « Si ce n’est qu’une entorse, je reprendrais sans prendre de risque en novembre si mon corps me le permet. Si c’est les croisés, malheureusement, la saison est déjà terminée pour moi et mentalement ça sera un gros coup dur », explique Kévin Millet à notre média. Millet, présent malgré tout à Mougins sur le banc aux côtés d’Éric Lemaître.

Le lendemain de cette fameuse IRM, la réception au Planet de Cannes-Mandelieu pour un match, déjà, capital, entre deux formations qui ont perdu leurs deux premières journées. « Il va falloir gagner ! Au-delà de l’importance des trois points et de battre un adversaire direct, ça sera surtout important d’engranger de la confiance et confirmer les bonnes prestations que l’on réalise malgré les défaites et de pouvoir amorcer une spirale positive », confirme Charlier.

Chacun confirme dans tous les cas un point important, le groupe vit bien, sans pollution, avec un plaisir commun partagé de jouer et de s’entraîner ensemble.