Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Handball : Carros doit confirmer en 2022

Ecrit par Martial Hespel

Malgré sa place d'avant-dernier de la Poule du 06 en Pré-Nationale, Carros a montré des signes encourageants pour la suite.

Sans jamais être partisan, oui, nous l’assumons, nous sommes impatients de voir comment Carros, avant-dernier de la Poule Maralpine de Pré-Nationale, va débuter son année 2022. L’équipe de Jérémy Thouin a très bien terminé 2021, tout du moins, mieux que la saison n’avait commencé. Le 20 novembre, un succès capital contre Villefranche-sur-Mer après quatre défaites consécutives. S’en est suivi une défaite de justesse, comme à l’aller d’un but, contre la belle équipe du BTP Nice, puis un nouveau succès contre Villeneuve-Loubet.

Des points importants qui font qu’aujourd’hui Carros est toujours en course pour la troisième place et une qualification en Poule Haute, synonyme de maintien avant même la seconde phase. « Ça va mieux. Nous sommes contents d’avoir enfin pris des points. Trois des quatre premières défaites étaient très frustrantes. C’était dur de ne pas avoir de bons résultats alors que le groupe bossait bien et était sérieux et plutôt impliqué », confie l’entraîneur à www.magsport06.fr.

« J’espère que nous pourrons continuer sur cette dynamique et confirmer nos progrès dans le jeu et l’état d’esprit. Je le répète, je suis surtout content pour les gars, ils le méritent. Le groupe est très sain. Je tiens vraiment à les saluer. L’ambiance était parfois tendue. L’enchainement des mauvais résultats, tout le monde le sait, n’aide pas à instaurer une bonne ambiance collective. Quelques accrochages entre joueur(s) et entraîneur ont pu émerger, je ne le cache pas. Pas tant autour du handball, mais plutôt autour du cadre de fonctionnement. C’est ma première vraie saison avec ce groupe, je dois apprendre à les connaitre, et eux doivent comprendre ce que j’attends d’eux. Nous en avons discuté. On avance. Heureusement, les joueurs, entre eux, sont restés calmes et impliqués. »

En ce début d’année 2022, Carros est reparti sur un cycle de séances physiques – PMA + renforcement – tout en continuant à travailler sur son projet de jeu et ses fondamentaux. « Nous pensions reprendre le championnat à domicile le 15 janvier contre Mougins, leader, mais des cas de COVID dans le collectif nous ont contraint à reporter le match. J’espère pouvoir retrouver un groupe complet et stable assez rapidement. » Il faudra réaliser un sans-faute derrière contre Cros-de-Cagnes, Villeneuve-Loubet et Cannes-Mandelieu, des adversaires directs, pour espérer terminer sur le podium de cette première phase.