Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Handball : Cannes met fin à la série noire

Ecrit par Martial Hespel

En s'imposant contre Saint-Flour à domicile, Cannes-Mandelieu a lancé son championnat N1F et peut désormais travailler sur des bases plus sereines.

Après 26 défaites consécutives lors de la saison 2021-2022, une relégation en Nationale 1 et une défaite logique pour ouvrir son championnat à Saint-Etienne, les filles de l’AS Cannes-Mandelieu ont décroché un succès plus que précieux à domicile contre Saint-Flour, l’entraîneur Stéphane Sédano peut souffler, même si tout ne fait que commencer…

Stéphane, cette victoire, fût difficile à se dessiner… 

Nous avons été mis en difficulté tout au long du match. Nous nous sommes nous même mis dans cette situation en perdant trop de ballons, en loupant trop de tirs à 6 mètres, en manquant aussi deux pénalties en première mi-temps etc… Ça rejoint ce que je disais dans la précédente interview, les filles n’avaient plus gagné depuis 27 matchs et étaient dans une réelle spirale négative qui ne peut pas disparaître comme ça. 


Mais ce succès, tu l’as tant espéré…

Les filles ont beaucoup de mérite. Elles n’ont jamais lâché. C’est une bonne base de travail pour progresser. Dans la difficulté elles se sont montrées solidaires et n’ont cessé de s’encourager. A six minutes de la fin du match, nous sommes menés de trois buts (19-22 ; ndlr). Je change ma défense, on passe en 1-5 et on n’encaisse plus le moindre but pour s’imposer (23-22 ; ndlr). C’est presque un petit hold-up mais je suis très content pour les filles, ça fait beaucoup de bien et surtout nous ne jouons pas ce week-end. Donc pendant quinze jours je peux capitaliser avec elles sur ce succès. On gagne encore du temps pour récupérer les blessées et travailler physiquement avec tout le monde. 


C’est un réel soulagement ? 

Je suis vraiment content pour elles car elles se sont accrochées et ce n’était pas évident. Il faut reconnaître que c’était très mal engagé à quelques minutes du buzzer. Je tiens aussi à souligner le public nombreux à la salle. Une grosse ambiance avec les supporters du volley-ball qui étaient là aussi ! Le scénario est idéal pour les têtes des joueuses, mais aussi du public. Mentalement, à l’arrachée ! Il faut être honnête, c’était mal parti. Mais pour les filles c’est une belle victoire. Restons lucides, nous avons été mis en difficulté tout le match et nous avons encore beaucoup de travail devant nous. 


La suite ?

Dans dix jours nous avons un beau derby à jouer à Nice puis ce sera un retour à domicile contre Annecy. Saint-Flour, puis Annecy, j’avais ciblé fortement ces deux matchs à domicile. Si nous voulons assurer un maintien le plus tôt possible sans se faire peur, ça passera par ce type de victoire. Le groupe va continuer de reprendre des forces avec notamment les retours très importants à venir de Justine Joly et Lætitia Seby. Cette dernière va m’apporter à droite l’alternative d’une gauchère que je n’ai actuellement pas.

(Crédit photo : AS Cannes-Mandelieu Handball)