Par Sudeast Info
Basket : Un niveau homogène en N3M
Après 8 journées, aucune formation du 06 en N3M n'est en négatif. Chacun avance relativement bien, grâce surtout à un rendement à domicile frôlant la perfection.
Handball : Carros ne s’en satisfait pas
Dans le ventre mou de son championnat Nationale 3 Féminin, Carros a presque réussi sa révolution, mais son entraîneur en veut plus encore.
Basket : Vence enchaîne et encaisse
Jean-Luc Cerutti ne s'ennuie pas. L'entraîneur de la R2M de Vence doit conduire un groupe ambitieux mais qui n'a plus le droit à l'erreur.
Handball : Ça rigole en coupe pour Beausoleil
Battu pour ses débuts en championnat, Beausoleil n'a pas manqué son entrée en matière en coupe de France Départementale.
Basket : Menton veut bien voyager
Solide à domicile, Menton peine en à l'extérieur en Nationale 3. Pour se mettre à l'abris de la zone rouge, il faut rapidement prendre des points à l'extérieur.
Volley : Mandelieu se cherche encore
Petit à petit, la Nationale 3 de Mandelieu prouve qu'elle sera bien au rendez-vous du haut de tableau, même si les réglages ne manquent pas.
Volley : Un tournant de la saison du VBSL ?
Avec six points en trois journées et une défaite contre Mougins, l'Elite de Saint-Laurent est dans les temps. A confirmer.
Basket : le Cannet doit briser la spirale
Après un début de saison convaincant, la N2M du CCAB marque le pas et cherchera à se relancer ce soir pour ne pas glisser en bas de tableau.
Volley : il faudra compter sur Cannes
Deuxième de Régionale Masculine après trois journées, Cannes affiche déjà un rendement très intéressant. A confirmer grâce à la coupe.
Volley : Cannes n’a pas manqué son départ
En Nationale 2, invaincue, l'AS Cannes est seule leader de son championnat. Les équipiers de Corentin Rodolfo impressionnent.

Handball : Antibes à la guerre sans Giusta

Ecrit par Martial Hespel

Manon Giusta quitte à nouveau la scène. Une nouvelle opération à l'épaule l'attend, elle qui a fait tant de bien à la PNF antiboise en début de saison.

La PNF d’Antibes va désormais devoir composer sans Manon Giusta. Plus habituée à fouler le terrain de la Nationale 2, l’ex-joueuse de Cagnes-sur-Mer était en soutien de la réserve cette année, faute de pouvoir pleinement s’exprimer à plus haut niveau en raison de gros problèmes aux épaules. « Je souffre d’une hyperlaxité multidirectionnelle aux deux épaules. J’ai été opérée l’année dernière à gauche mais l’opération ne s’est pas très bien passée. Je me fait opérer de la droite la mois prochain. Une fois que ce sera fini, je repasserai sur la gauche. En attendant, je suis avec la PNF. Le handball me manquait trop. Je fais ce que je peux pour les aider. Je suis quand même assez limitée. »

Son match contre Grasse – elle qui a participé à quatre rencontres pour aucune défaite en sa présence – aura été le dernier. L’opération est prévue pour le 9 novembre et la réserve antiboise ne rejouera que le 13 du mois. Deuxième de la Poule 2 de PNF après cinq journées, Antibes devra se battre sans elle pour décrocher son maintien en passant par la case play-offs. Manon Giusta y croit.

« Je ne doute en aucun cas de leurs capacités à se maintenir et j’irai même jusqu’à dire qu’elles sont capables de jouer le haut de tableau. Je pense qu’à l’heure actuelle, leur seul point faible reste le nombre de joueuses disponibles par week-end. Si la N2F parvient à garder un large groupe, sans trop de blessures, de bonnes joueuses seront alors disponibles pour la réserve. Je souhaite à ce groupe le meilleur et surtout la victoire. C’est un super groupe qui a une volonté de fer, avec des joueuses dont l’expérience fait qu’elles savent appréhender tous les matchs et les gérer. »

Dans une Poule assez homogène où, après seulement cinq journées, tout le monde a déjà perdu et gagné au moins une fois, Antibes ferai un pas immense vers les play-offs en cas de victoire à Bouc Bel Air à la mi-novembre. Jérémy Schneider va devoir réorganiser son équipe et trouver des solutions pour palier à cette absence de longue durée mais une présence si précieuse en début de saison.

(Crédit photo : René Vinci)